Décès du comédien de théâtre et du cinéma Amar Maarouf - DIA
33394
single,single-post,postid-33394,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-AMAR MAAROUF

Décès du comédien de théâtre et du cinéma Amar Maarouf

DIA-01 juillet 2018: Le comédien Amar Maarouf, connu pour ses rôles dans le théâtre et le cinéma, est décédé dimanche dans un hôpital algérois où il avait été hospitalisé, a-t-on appris de l’Association culturelle Lumières dont il était membre. 

Natif d’Alger en 1942,  Amar Maarouf  s’est fait connaître dans le théâtre où il a entamé sa carrière artistique et a joué aux cotés de grands comédiens à l’image de Rouiched avec qui il a partagé les planches dans la pièce « El bouaboune » (Les concierges).  

Au cinéma, le défunt a été distribué dans des rôles secondaires notamment dans le film « Hassan Niya » de Ghaouti Bendedouche et occupé un rôle important dans le film « La bataille d’Alger » du réalisateur italien Gillo Pontecorvo. D’ailleurs il apparaîtra dans le dernier documentaire de Salim Aggar, « L’histoire du film la Bataille d’Alger » produit par l’Entv.   

Il a joué également dans plusieurs feuilletons de télévision tel que « El Massir » de Djamel Fezzaz

Très malade ces dernières années, le comédien avait reçu la visite du ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, il y a quelques jours à l’hôpital où il était pris en charge. Ce dernier a tenu à lui rendre hommage et à présenter ses condoléances, lors d’une conférence de l’ONDA ce matin.

A la suite de cette triste nouvelle, la rédaction de DIA  présente à la famille du défunt et à la famille artistique ses sincères condoléances.

Amar Maarouf  sera inhumé cet après-midi après la prière de El Asr au cimetière de Rouiba, à l’est d’Alger, précise la même source.