BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Décès de Kadi Boumdoul, rédacteur en chef d’Echourouk News (Vidéo)

DIA-21 août 2016: C’est une grande tristesse que nous avons appris hier soir la mort du rédacteur en chef de la chaîne Echourouk News Kadi Boumdoul, des suites d’une longue maladie. Suite à cette perte cruelle de nombreux messages des amis mais aussi de ses collègues ont été postés sur les réseaux sociaux: Nous publions dans cette rubrique la vidéo du JT annonçant son décès, où les deux journalistes étaient sous le choc et le témoignage de Khaled Drareni, journaliste du JT francophone d’Eouchrouk News qui était manifestement ému de sa perte:

« Il était notre collègue, mais il était aussi notre ami et, pour certains d’entre nous, un « compagnon » fidèle et exemplaire. Kadi Boumdol avait placé sa vie sous le signe du combat. Le combat de sa famille d’abord et de ses parents qui l’élevèrent dans le respect des traditions.

Son combat pour son métier auquel il était passionnément attaché, dont il connaissait toutes les routes, tous les chemins qu’il parcourait inlassablement de la presse écrite à l’aventure audiovisuelle. Son combat pour son idéal journalistique, pour le droit à l’information, pour la vérité.

Son dernier combat, il l’a perdu après plusieurs mois d’une lutte acharnée dans laquelle il puisa l’énergie nécessaire pour exercer pleinement et jusqu’à son dernier souffle les responsabilités que lui étaient confiées.

Nous nous inclinons devant celui qui fut pour nous un collègue unanimement respecté, devant le parcours remarquable de ce journaliste exemplaire.

Pour beaucoup d’entre nous, Kadi Boumdol fut un exemple. Il l’est demeuré jusqu’à l’extrémité de ses forces, jusqu’à ses derniers jours au cours desquels il sut trouver l’énergie de diriger l’émission quotidienne Echorouk Morning après avoir présidé durant deux longues années aux destinées de la Rédaction de l’Information d’Echorouk.

L’heure est aujourd’hui au recueillement et à la mémoire. A son épouse, à ses enfants, à ses proches, à ses collègues et à tous ceux qui comme moi, ont eu la chance de le connaitre, de le fréquenter, et de rire à ses plaisanteries.

Au revoir et merci chef.

Khaled Drareni 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-DIRECTEUR DES CHAÏNES PRIVEES

Le gouvernement va autoriser seulement sept chaînes privées

DIA- 18 octobre 2017: L’arrêté portant lancement de l’appel à candidature pour l’octroi d’autorisations de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *