DIA | Défaillances techniques lors de la première sortie médiatique du président Tebboune !
48389
post-template-default,single,single-post,postid-48389,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Défaillances techniques lors de la première sortie médiatique du président Tebboune !

DIA-22 janvier 2020: Ça devait être une rencontre médiatique historique, ça s’est transformé en véritable « mascarade » après la diffusion de l’émission de la première rencontre entre le Président de la République et certains responsables de la presse. 

Ça devait être une rencontre informelle entre le président et les patrons de presse, ça s’est transformé finalement en conférence de presse où le président Tebboune devait répondre durant plus de deux heures aux questions parfois huilées de certains journalistes. Si le jeu des questions/réponses s’est vraisemblablement bien passé, c’est la réalisation de l’émission qui a fait grandement défaut. En effet, une série de défaillances a marqué cette première sortie médiatique du chef de l’Etat. Un montage catastrophique et la mauvaise qualité de la mise en scène ont sensiblement pesé sur la qualité du programme dans son ensemble. En effet, l’émission qui n’a pas été visiblement visionnée avant sa diffusion, comportait plusieurs défaillances techniques importantes. Un blanc de 5 secondes au début de l’émission, un mauvais montage qui a placé la fin de l’entrevue au milieu de l’émission et quelques faux plans et surtout une mauvaise mise en place des caméras qui ont totalement gâché la bonne présentation de l’émission.  

Même si c’est le service d’information de l’EPTV qui a été derrière la réalisation et la captation de cette émission, à la télévision publique on jure que le montage final n’a pas été effectué au 21 boulevard des martyrs. 

Malgré la bonne prestation du président de la République, sa première sortie médiatique a été malheureusement gâchée par l’incompétence de certains responsables qui n’ont pas servi la communication du président. 

Amir Hani