BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le député franco-marocain de LRM M’jid El Guerrab placé en garde à vue pour avoir frappé un député PS

DIA-01 septembre 2017: Le député franco-marocain de La République en marche (LRM) chargé de la communauté française en Afrique du Nord M’jid El Guerrab a été placé aujourd’hui en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’altercation qu’il a eue quarante-huit heures plus tôt avec Boris Faure, un cadre du Parti socialiste. 
Les deux hommes se sont violemment interpellés mercredi dans une rue du 5e arrondissement de Paris. M’jid El Guerrab, qui affirme avoir fait l’objet d’insultes racistes, aurait assené deux coups de casque au premier secrétaire de la fédération socialiste des Français de l’étranger. Hospitalisé, Boris Faure a été admis en soins intensifs et opéré en urgence, selon sa famille.
« Il m’a agressé verbalement et physiquement en me tordant le poignet. Il serrait de plus en plus fort ce qui m’a fait peur et m’a fait réagir violemment. »
Le député LRM a précisé s’être vu prescrire six jours d’ITT (incapacité totale de travail) et a annoncé son intention de « porter plainte pour agression ». De son côté, la victime, toujours hospitalisée, « a pu être entendue dans la matinée et a donné sa version des faits », a fait savoir une source proche du dossier.
Si les responsabilités dans l’agression ne sont pas clairement établies, les deux hommes nourrissent un sérieux contentieux depuis la fin de l’année 2016, après la décision de M’jid El Guerrab de quitter le PS pour rejoindre les rangs du mouvement d’Emmanuel Macron. Depuis, explique le député, « Boris Faure a multiplié les invectives, allant jusqu’à me menacer de me mettre à mort voilà plusieurs mois. »
Selon franceinfo, le député sera convoqué par son parti la semaine prochaine, avant de se prononcer sur d’éventuelles sanctions. Avant d’être placé en garde à vue, M’jid El Guerrab a annoncé vendredi sur Facebook qu’il se mettait en congé du parti et de son groupe parlementaire.
« Suite à l’altercation que j’ai eue avec M. Boris Faure, j’ai décidé de me mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LRM afin de permettre à l’enquête de se dérouler de la manière la plus sereine possible et de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé. Je souhaite naturellement le rétablissement le plus rapide à M. Faure », a écrit M. El Guerrab sur le réseau social.
Une enquête pour « violences aggravées » a été ouverte mercredi par le parquet de Paris contre le député LRM.

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Zimbabwe

Zimbabwe: l’armée intervient contre des « criminels » proches de Mugabe

DIA-15 novembre 2017: L’armée a pris position mercredi dans les rues de la capitale du ...