DIA | Des clubs émettent des réserves sur la décision de la FAF d’attribuer le titre de champion au CRB
53347
post-template-default,single,single-post,postid-53347,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Des clubs émettent des réserves sur la décision de la FAF d’attribuer le titre de champion au CRB

DIA-29 juillet 2020: Plusieurs clubs ont émis des réserves sur la décision du bureau fédéral de la FAF qui a validé l’attribution du titre de champion d’Algérie au CRB Belouizdad. La FAF a recouru à une consultation écrite des membres de son assemblée générale.

Ainsi 96 membres sur 112 (85,7%) de l’AG ont voté pour l’option 3 proposée par la FAF, à savoir l’arrêt du championnat, l’attribution du titre au CRB et la suppression de la relégation tout en maintenant les accessions au niveau des autres divisions.

Du coup, un nouveau système de compétition est adopté par la FAF, à savoir une Ligue 1 professionnelle composée de 20 clubs et une Division 2 de deux groupes de 18 formations chacun. Outre les 16 clubs de la Ligue 1, les quatre premiers de la Ligue 2 accéderont en Ligue 1, alors que les huit premiers clubs des différents groupes de la Divion nationale amateur (DNA) seront promus en Division 2.

Des clubs comme le MC Alger et la JS Kabylie ainsi que la JS Saoura ont émis de réserves, alors que la LFP s’est abstenu à voter.

Pour la précision, le CRB occupait la 1ere place à la 22ème journée du championnat de Ligue1, mais plusieurs matches de cette même journée, étalées sur trois jours,  n’avaient pas été disputés. En ce sens, les dirigeants du  MCA, l’ESS et la JSK ont estimé que si le championnat était mis à jour, avec le déroulement des matches retard, le CRB ne pourrait pas être champion et ces clubs pouvaient prétendre au titre.

C’est aussi sur cette base que la LFP, qui est l’émanation de tous les clubs, a refusé de participer à la consultation écrite.

Aussi, cette consultation a été déclarée « sans fondement juridique » par l’Observatoire national des sports qui est sous tutelle du ministère de la Jeunesse et des Sports. Il faut donc s’attendre à un riposte du ministère, lequel avait instruit l’ensemble des fédérations sportives, y compris la FAF, de ne pas toucher au système de compétition au cours de cette année.

Le MJS a interdit le renouvellement des instances sportives cette année afin que cette action ne soit pas exploitée dans la campagne électorale des actuels dirigeants, en prévision des élections de 2021.

La FAF a contourné l’instruction du MJS en recourant à une consultation écrite. Zetchi  et le bureau fédéral dont l’élection a été dénoncée en son temps, auront ouvert un front avec le MJS, lequel attend certainement la FAF au tournant.

Des clubs comme le MCA ont déjà ouvert la brèche, à l’image du MCA dont le président, Abdenacer Almas a qualifié la décision du Bureau fédéral de « véritable bricolage ».

« C’est un scandale que nous dénonçons avec force. Je ne comprends pas pourquoi on déclare le champion sans désigner les relégués ? Comme première réaction, nous allons adresser une réclamation à la FAF, une manière de respecter la procédure. Si nous n’aurons pas de suite favorable, nous allons déposer une requête au niveau du Tribunal algérien de règlement des litiges sportives (TARLS/ ex-TAS). Notre position était de décréter une saison blanche, sans désigner de champion « .

Le président de l’ES Sétif, Azzedine Arab, a confirmé ne pas avoir participé à la consultation écrite de la FAF, considérant que cette dernière aurait du trancher la question bien avant, alors que le président de la JSK, Cherif Mellal, a rejeté les résultats de cette consultation. Il a estimé que « la FAF de Zetchi  a échoué et doit de ce fait partir »… En revanche, les autres clubs, notamment ceux qui sont menacés de relégation, ont salué la décision de la FAF. La polémique ne fait que commencer.

Par ailleurs et à l’issue de la décision de la FAF, le MC Alger (2ème au classement final), prendra part à la Ligue des champions d’Afrique, alors que l’ES Sétif (3ème) participera à la Coupe de la

Confédération (CAF).

Pour ce qui est de la coupe d’Algérie, suspendue au terme des quarts de finale (aller), la FAF n’a pas encore pris de décision. Dans le cas où elle serait suspendue définitivement, le quatrième au classement du championnat de Ligue 1, à savoir JS Kabylie, prendra part à la Coupe de la Confédération.

Nassim Fateh

Composition de la Ligue 1 et de la Division 2 en 2020-2021  

Ligue 1 professionnelle de 20 clubs

CR Belouizdad, ES Sétif, MC Alger, JS Kabylie, CS Constantine, JS Saoura, AS Aïn M’lila, MC Oran, USM Alger, Paradou AC, USM Bel-Abbès, ASO Chlef, CA Bordj Bou Arrèridj, US Biskra, NA Husseïn-Dey, NC Magra, Olympique Médéa, JSM Skikda, WA Tlemcen, RC Relizane

Division 2 de 2 groupes (18 clubs chacun) :

Clubs maintenus de la saison 2019-2020 : RC Arbaâ, AS Khroub, MCE Eulma, ASM Oran, DRB Tadjenanet, USM Annaba, MC Saïda, Amel Boussaâda, OM Arzew, MO Béjaïa, JSM Béjaïa, USM El-Harrach

Clubs promus de la Division nationale amateur (DNA) :

Groupe Centre : CR Béni-Thour, WA Boufarik, ES Ben Aknoun, CRB Aïn Oussera, IB Lakhdaria, WR M’sila, RC Kouba, (JS Haï Djebel ou CRB Dar El-Beïda ou USM Blida, ces trois clubs ont le même nombre de points).

Groupe Est : CRB Ouled Djellal, MO Constantine, MSP Batna, CA Batna, US Chaouia, USM Khenchela, HB Chelghom-Laïd, NRB Teleghema

Groupe Ouest : CR Témouchent, IRB El-Kerma, MCB Oued Sly, RCB Oued R’hiou, SC Aïn Defla, JSM Tiaret, SKAF Khemis Meliana, US Remchi.