BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Deux algériens détenus pour entrée illégale en Irak ont été libérés (MAE)

DIA-13 août 2017: Deux algériens qui étaient détenus dans une prison en Irak, pour être entrés illégalement dans le pays, ont été libérés ce matin, suite à une intervention du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, lors de son voyage en Irak dans le cadre de sa tournée arabe. 

L’information est tombée alors que le Ministre Messahel était en train de donner une conférence de presse au siège du ministère des affaires étrangères. Ce dernier avait souhaité les récupérer avant son retour en Algérie, mais les autorités irakiennes qui étaient très coopératives dans le dossier avaient expliqué au chef de la diplomatie algérienne, que c’est une affaire de justice et que cela pouvait prendre quelques jours. Finalement, il aura suffi de quelques jours pour leur libération et cela grâce à l’intervention diplomatique d’Abdelkader Messahel.     

Cette libération intervient suite à la  récente visite à Baghdad du Ministre des Affaires Etrangères, M. Abdelkader Messahel qui a soulevé leur cas auprès des plus hautes autorités irakiennes mettant notamment en exergue la sensibilité de ce dossier et les attentes de leurs familles et de leurs proches,  comme de l’opinion publique nationale qui suit de près le développement de cette question.

L’ambassadeur d’Algérie à Baghdad a procédé aux formalités de rapatriement des deux ressortissants et ils sont déjà sur le chemin du retour vers Alger.

Le dossier des prisonniers détenus en Irak pour franchissement illégal des frontières est ainsi définitivement clos.

Dans un communiqué, le porte parole du ministère des affaires étrangères M. Abdelaziz Benali Chérif, a indiqué que l’Algérie tient à remercier les Autorités irakiennes pour leur  assistance et leur coopération dans le règlement de cette question

Enfin, le ministre des AE a précisé qu’il existe encore cinq algériens détenus dans les prisons irakiennes et cela pour appartenance au groupe d’EI (Daech). Certains d’entre eux posséderaient la double nationalité.  

Salim AGGAR   

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

File - In this Dec. 8, 2010 file photo, Algeria's President Abdelaziz Bouteflika briefs the media after a meeting with German Chancellor Angela Merkel at the chancellery in Berlin. Algeria's state news agency is quoting the country's president as saying Thursday, Feb. 3, 2011, the state of emergency that has been in effect since 1992 will be lifted in the "very near future."  (AP Photo/Shane McMillan, file)

Le Président Bouteflika exhorte la presse à être au service des intérêts du pays

DIA-21 octobre 2017: Le président de la République a exhorté aussi la famille de la ...