La direction du FFS décide la suspension de six parlementaires du parti au sénat et à l'APN - DIA
41305
single,single-post,postid-41305,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Laskri

La direction du FFS décide la suspension de six parlementaires du parti au sénat et à l’APN

DIA-30 mars 2019: La crise qui vit le pays semble déteindre sur le Front des Forces Socialistes. Le directoire du parti dirigé par Ali Laskri a suspendu six élus du FFS à Tizi Ouzou et Béjaia. 

Il s’agit notamment du sénateur Haroun Hocine, des députés Mohamed Klaleche, et Ahcene Mensouri, et du président de l’APW de Bejaia ainsi que Chabati et Derguini.  

La convocation d’une réunion des conseils fédéraux des deux wilayas pour hier à Béjaia aurait également provoqué des sanctions disciplinaires prises à l’encontre de ces six parlementaires du FFS.

 

Plusieurs députés et sénateurs ont refusé le mot d’ordre de démission du parlement, estimant qu’ils ont été élus par le peuple et pas par le FFS. 

Depuis le début de la crise politique en Algérie et le lancement des marches populaires le 22 février, le FFS a changé de secrétaire national et mis la pression sur les parlementaires élus récemment pour démissionner de leurs postes. Seul, le président du directoire du FFS Ali Laskri a démissionné de son poste de député. Ce dernier animera une conférence de presse ce dimanche pour faire le point sur la situation.  

Amir Hani