BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Quand les dirigeants-clubards de la FAF et de la LFP encouragent la violence et piétinent le règlement

DIA-07 juillet 2017: Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Mahfoud Kerbadj qui est le président de tous les clubs des Ligues 1 et 2, n’a pas manqué de s’afficher devant les caméras dela télévision pour fêter la coupe d’Algérie remportée par le CR Belouizdad. Il est vrai que Kerbadj a été président du CRB, son club de cœur. Il se trouve qu’il est maladroit de fêter ce trophée avec le CRB pour le président de la LFP qui aura failli à son obligation de réserve. Comment peut-il dans ce cas prétendre gérer la LFP sans privilégier le CRB?
Malheureusement, Kerbadj n’est pas le seul dirigeant-clubard. Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi se considère toujours président du Paradou AC qui vient d’accéder en Ligue 1. Comment pourra-t-il convaincre les autres clubs qu’il n’accordera pas de privilège au PAC en étant toujours président de ce club et en même temps président de la FAF.
Idem pour Rebbouh Haddad, qui est vice-président de l’USM Alger et vice-président de la FAF ! Il en est de même pour Bachir Ould Zermirli, vice-président de la FAF et président du NA Hussein Dey. Pis encore, Ould Zemirli est membre de la commission de désignation des arbitres du championnat ! Comment peut-on croire que les arbitres ne vont pas accorder des cadeaux au NAHD, club de celui qui est chargé de les désigner pour officier les matches du championnat.
Ces cas n’auraient jamais pu exister si les dirigeants-clubards de la FAF avaient appliqué la réglementation en vigueur, à savoir démissionner des postes qu’ils occupaient au sein de leurs clubs respectifs pour se consacrer à la FAF. Il faut relever que les règlements de la FAF interdisent le cumul de fonctions pour un élu. Or, il se trouve que les dirigeants cités cumulent des fonctions où ils occupent des postes d’élus. Des dirigeants supposés appliquer et protéger la loi. Ils sont les premiers à se mettre au-dessus de la réglementation  pour piétiner l’Etat de droit.
Nassim Fateh
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-TRUMP ONU

ONU: Donald Trump menace la Corée du Nord et l’Iran

DIA-19 septembre 2017: Le président américain Donald Trump a menacé mardi de « détruire totalement » la ...

Un commentaire

  1. ces présidents et vice présidents de la FAF et qui consevent leurs postes de présidents de club , mème s’ils démissionnent des clubs cela ne va rien changer et leurs clubs seront toujours choyés et avantagés durant les championnats et les coupes. CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *