BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Djelloul Djoudi critique Ennahar Tv sur le plateau de l’ENTV (VIDEO)

DIA-30 mai 2016: La guerre fait rage entre le parti des travailleurs (PT) et la chaîne Ennahar Tv. Invité dimanche soir sur le plateau de l’émission Hiwar Essaa sur l’Entv pour parler du paysage audiovisuel algérien, le numéro deux du PT Djelloul Djoudi s’est attaqué « indirectement » mais frontalement à la chaîne Ennahar Tv, sans jamais citer son nom, l’accusant de constituer un danger sur la scène médiatique.  La qualifiant de « Qanat » (chaîne) du « damar » (de la destruction). Le numéro 2 du PT a saisi l’occasion qui lui était offert par une télévision pour se venger de la chaîne Ennahar Tv qui avait révélé au grand jour les dérapages du parti d’extrême gauche national: le PT. Aucune chaîne n’avait donné l’occasion au PT de critiquer ou de répondre à la télévision d’Anis Rahmani. La majorité des chaînes privées ont refusé d’offrir une tribune au PT pour tirer sur la chaîne privée la plus influente du paysage audiovisuel local. Le représentant du PT a sans doute oublié que son parti n’aime pas les critiques et les interprétations. Il a encore oublié, le langage désastreux utilisé à l’APN pour faire chuter la ministre de la Culture Nadia Labidi. En évoquant la liberté d’expression, M.Djoudi a oublié enfin que sa secrétaire générale M.Louisa Hanoune a procédé en 2014 à la censure d’un journaliste sur El Djazairia TV, à cause d’une question sur sa gestion interne du parti. Mme Hanoune qui impose une véritable dictature à l’intérieur de son parti, se présente extra-muros comme une grande dame de la liberté d’expression et envoi une mise au point à chaque journal qui ne reprend pas ses propos.

Sur le plateau de l’Entv, les autres invités sur le plateau ont tenté d’équilibrer et de défendre l’importance de la présence de la chaîne privée Ennahar sur le paysage audiovisuel national. Ainsi les deux politiques présents sur le plateau de l’émission de Farida Belkacem, à l’image de Mme Zoubida Assoul présidente de l’UCP et de Docteur Salhi de l’ANR, ont déclaré que les chaînes privées ne sont équilibrés, soient elles virent pour l’opposition ou soit pour le pouvoir mais il n y a jamais d’équilibre entre les deux.  De son côté, le seul apolitique de la soirée, le docteur Mohamed Taibi, il a tenté de donner son point de vue d’analyste et d’académicien sur l’avancée de l’audiovisuel algérien sur la scène politique. Il a dénoncé en revanche l’absence de la culture et de la promotion pour l’image de l’Algérie à l’étranger. « Les journalistes des chaînes privées n’ont aucune notion pour la culture de leur pays, ils ont aucune vision d’ailleurs »¸a enfin affirmé le professeur qui éclairé le plateau avec sa sagesse et son érudition.

Salim BEY      

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Lehbiri

Ennahar Tv et Echourouk News en live de Sidi Yahia et Lehbiri en « pompier » de l’Etat

DIA-15 août 2017: Alors que l’APS et la télévision publique n’avaient donné aucune information sur ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *