DIA | Echourouk Tv se fait « voler » ses séries pour le ramadhan 2019 par un producteur tunisien
41706
post-template-default,single,single-post,postid-41706,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Echourouk Tv se fait « voler » ses séries pour le ramadhan 2019 par un producteur tunisien

DIA-14 avril 2019: Le groupe Echourouk Tv qui fut interdit de diffuser ses deux plus importantes productions « Corso » et « Tilk El ayam » durant le ramadhan 2018, connait un nouvel épisode « dramatique » pour le ramadhan 2019. Dans un communiqué, le patron du groupe Ali Fodil annonce que la chaîne de télévision algérienne a été victime d’un vol de toute sa matière audiovisuelle par celui qui était en charge de la production en Tunisie et en Turquie. 

Le vol caractérisé de la matière de la production de ramadhan en qualité HD concerne notamment trois importantes productions: la série « Corso », dont la finalisation du tournage s’était poursuivi durant ces derniers jours en Turquie, avec le comédien Souileh, entre-autres. Le feuilleton « Machair » qui avait été tourné en Tunisie avec la chaîne Carthage + durant plusieurs mois avec une pléiade de comédiens algériens. Et la série comique « Dekiouss et Makiouss », dont le tournage a été effectué cesderniers temps en Tunisie. 

Dans son communiqué, le groupe Echourouk affirme qu’il a été victime d’un complot organisé par des producteurs turcs, tunisiens et égyptiens et met en garde toutes les agences internationales de publicité et les chaînes de télévision de ces pays sur la diffusion de ces séries durant le ramadhan 2019. 

Le groupe Echourouk entend utiliser tous les moyens légaux et judiciaires pour récupérer ses droits dans ces trois productions. 

Salim Bey 

DIA-ECHOUROUK