El Djazairia One innove et imagine le Journal télévisé algérien.....du 1er Novembre 1954 (Vidéo) - DIA
37229
single,single-post,postid-37229,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Mohamed Fares

El Djazairia One innove et imagine le Journal télévisé algérien…..du 1er Novembre 1954 (Vidéo)

DIA-01 Novembre 2018: L’idée est originale et elle a séduit de nombreux internautes algériens sur les réseaux sociaux. La chaîne privée El Djazairia One a diffusé un JT de 20h fabriqué en temps réel comme si c’était le 1er novembre 1954.  Les responsables de la chaîne ont concocté un JT imaginé comme le jour du déclenchement de la révolution.  Utilisant la technique du old film (image raturée en noir et blanc), avec la musique de l’ancien JT de la RTA, le talentueux présentateur du JT d’El Djazairia One Mohamed Fares a réussi son challenge de donner la même valeur humaine et professionnelle que le regretté Brahim Belbahri, le premier présentateur du JT en Algérie à l’époque de la RTA. 

L’équipe d’El Djazairia One a tout de même réussi à préparer un JT de 30 mn avec tout les sujets qui peuvent être exploités à cette époque. Faute d’images d’archives (La télévision algérienne n’existait pas à l’époque, le GPRA utilisait la radio, le journal ou le tract uniquement). Les concepteurs de ce JT ont essayé de faire des sujets retraçant les premières heures du 1er novembre, durant le déclenchement de la révolution. Pour illustrer en images, le réalisateur a utilisé les séquences du film Mustapha Benboulaid, avec Hassan Kechach, pour meubler le JT ;  le réalisateur a interviewé une ancienne moudjahida, ainsi qu’un ancien moudjahid, ce qui nous renvoie vers 2018, et nous éloigne de 1954, dans le temps en tout cas. Mais la mise en scène se poursuit en diffusant la rubrique sport du JT avec des images du football de l’époque toujours en noir et blanc et sur un stade en tuf. Enfin, le clou du spectacle, c’est la météo présentée un certain 1e novembre 1954, par cheikh Ferhat. Malgré quelques oublis pour authentifier le sujet: comme le micro cravate sur le présentateur, l’infographie à l’écran qui n’existait pas à l’époque, ou encore la présentatrice à la Casbah, habillée comme une hôtesse de l’air (Ce n’était pas une tenue de l’époque à l’écran) , c’est l’intention de la chaîne El Djazairia One qui compte. En tout cas, le sujet a été un exercice de style réussi et il commence à faire le buzz, détrônant même les premières vidéos de l’émission Mazal El Hal diffusées le même jour. 

Salim Bey