BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Elections locales : peu de candidats universitaires et la majorité a le niveau secondaire

DIA-26 septembre 2017: Les statistiques communiquées par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur , des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Salah-Eddine Dahmoune, font ressortir que la majorité des candidats aux élections locales a un niveau secondaire, alors que les universitaires ne sont pas nombreux au vu du nombre d’étudiants et de diplômés des instituts et écoles supérieures.

Le nombre de candidats aux élections locales a atteint 165.000, dont 51,5 % sont âgés de moins de 40 ans, 4,5% âgés de plus de 60 ans, 25% ont un niveau universitaire, 59% ont un niveau secondaire et 16% ont un niveau primaire, tandis que le nombre de candidates à cette échéance électorale a atteint 18% , a précisé M. Dahmoune lors d’une conférence de presse.
L’intervenant a souligné à ce propos que les chiffres avancés « sont provisoires et seront arrêtés conformément aux délais légaux fixés dans la loi organique relative aux élections.
En ce qui concerne les listes électorales déposées pour ce rendez-vous, le responsable a précisé qu’elles étaient au nombre de 9.562 listes, dont  8.728 listes de partis politiques, 717 listes d’alliances et 151 listes d’indépendants.  
Quant aux élections des Assemblées populaires de wilaya (APW), il a fait savoir que 16.600 candidats étaient en lice, précisant que 48 % d’entre eux ont moins de 40 ans, 4,8 % d’entre eux ont plus de 60 ans et 28 % sont des femmes ».
« Parmi ces candidats, 34,5% ont un niveau universitaire, 52,5 ont un niveau secondaire et 13 % ont un niveau primaire ».
S’agissant des listes déposées pour les élections des APW, le nombre des listes a atteint -selon le secrétaire général du ministère- 620 listes, dont 510 listes de partis politiques, 72 listes des alliances et 24 listes des indépendants.
Le même responsable a indiqué que le nombre d’électeurs avant la fin de la révision exceptionnelle des listes électorales a atteint « 22,296.037 électeurs dont 691.727 nouveaux inscrits ». S’agissant des alliances en lice pour les prochaines élections locales (APC et APW), le même responsable a indiqué que ses services ont enregistré « 4 alliances ». Il s’agit de l’alliance El Feth regroupant 5 partis « Parti national algérien , Parti patriotique libre , Mouvement des citoyens libres, Front national pour la Justice sociale et le Front du militantisme national », de l’Alliance El Binaa qui regroupe 3 partis « Mouvement En-Nahda, Front de la justice et du développement et le Mouvement El Binaa »,de l’Alliance El Fadjr (Front de l’Algérie nouvelle et Parti El Fadjr El Djadid), et de l’Alliance Tadj (Front des jeunes démocrates, Parti Ennour El Djazairi, Rassemblement national républicain et Tajamou Amel Al Djazair).
L’interlocuteur a rappelé qu’il y a 12.457 centres de vote dont 342 nouveaux centres, 55.866 bureaux de vote dont 3.111 nouveaux bureaux, ainsi que 4.734 salles et lieux publics réservés à la campagne électorale dont le lancement est prévu le 29 octobre prochain.
Par ailleurs, le secrétaire général du ministère a réitéré « l’engagement » du département de l’Intérieur à garantir la transparence et l’impartialité de l’administration pour la réussite de ce rendez-vous électoral, en application des dispositions de la Constitution et en consécration des réformes politiques initiées par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
 
 
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-immigrants

Expulsion de 2 000 migrants subsahariens selon Amnesty International

DIA-23 octobre 2017: Dans un communiqué rendu public, l’ONG Amnesty International, a annoncé que les autorités algériennes  ...