DIA | Les étudiants convergent vers le Conseil constitutionnel pour empêcher le dépôt des candidatures à la présidentielle
40514
post-template-default,single,single-post,postid-40514,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les étudiants convergent vers le Conseil constitutionnel pour empêcher le dépôt des candidatures à la présidentielle

DIA-03 mars 2019: Les étudiants qui ont observé des sit-in dans les universités à travers le pays ont réussi à sortir dans la rue, ce dimanche. C’est le cas à Alger où les étudiants ont réussi à sortir de l’enceinte universitaire pour investir la rue.
A Alger, les étudiants qui sont sortis de l’Université des sciences sociales et des langues de Bouzareah ainsi que ceux qui sont sortis de la faculté de Droit de Saïd-Hamdine ont convergé vers le Conseil
constitutionnel pour empêcher les candidats à la candidature de déposer leurs dossiers.
En plus de l’interdiction par la loi d’organiser des marches à Alger, les étudiants ont voulu relever le défi en se rendant au Conseil constitutionnel pour empêcher le dépôt de candidatures. A l’évidence, cette attitude a mené à la confrontation entre les étudiants et les forces de l’ordre.
Il est ainsi à craindre que la situation ne dégénère, sachant que des candidats doivent se rendre au Conseil constitutionnel, dont le directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika.
 
Amir Hani