Exclusif: Nassim Boumaiza prépare une série western en Espagne pour le ramadhan - DIA
35120
single,single-post,postid-35120,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MAIZA

Exclusif: Nassim Boumaiza prépare une série western en Espagne pour le ramadhan

DIA-30 août 2018: Le jeune réalisateur algérien Nassim Boumaiza qui a réussi à s’imposer lors du dernier ramadhan avec la série loufoque Antar Oulid Chedad, avec Merouane Guerrouabi, prépare une nouvelle série plus élaborée pour le prochain ramadhan. En effet, le réalisateur et producteur a révélé en exclusivité pour DIA, avoir signé pour deux ans avec les studios espagnols Fort Bravo d’Alméria.  C’est notamment las-bas qu’a tourné Sergio Leone dans les années soixante la majorité de ses meilleurs films: (Il était une fois dans l’Ouest et le Bon la brute et le truand), mais également Steven Spielberg (Indiana Jones et la dernière croisade) et plus récemment le film western français Les dalton avec  Eric et Ramzy. 

DIA-boumaiza 2

Le studio Fort Bravo, anciennement Texas Hollywood, situé à Tabernas dans le désert de Tabernas en Espagne, est l’un des trois villages-décors de western encore debout et le seul toujours en activité pour le cinéma.

Il a eu plusieurs appellations : Poblado de Juan Garcia, Poblado Paco Ardura, Pueblo Mexicano, Decorados Cinematograficos, Fort Bravo, Cinema Studios Fort Bravo…

Il y a un village mexicain, un village indien et un village de l’Ouest. Le studio possède 4 000 m2 de stock de matériels divers, une collection de véhicules (chariots, diligences, etc.) dont une fourrière attelée de la ville de Paris datant de 1903 et une charrette rustique datant de 1450, récupérée dans une ferme.

DIA-MAIZA

Une série western chorba 

La série va s’intituler pour le moment « Chtitha Western » et c’est Merouane Guerouabi qui est pressenti pour jouer le rôle principal, Ali lukulucke. Biyouna est déjà sur les tables du réalisateur alors que l’écriture a été confiée à Aissa Cheriet. La production est en phase d’écriture alors que le tournage est prévu fin février. 

Ce western est vieux un dream américain du réalisateur qui a toujours manifesté son ambition pour faire des superproductions. Après avoir réussi son challenge l’année dernière, Nassim Boumaiza s’offre les moyens de son rêve.  La série pourrait atterrir sur l’ENTV, avec qui le réalisateur a eu un bon feeling. Le directeur de production de l’Entv, Lyes Belaribi qui rentre de vacances ce dimanche attend le jeune réalisateur et producteur pour conclure. Ce dernier pourra ainsi se concentrer sur le développement des personnages et le tournage artistique de la série. 

Ainsi après la mode des studios tunisiens, les créateurs algériens se tournent le ramadhan prochain vers d’autres studios étrangers: la Turquie mais aussi l’Espagne, qui sera vraisemblablement une nouvelle destination pour nos producteurs. Mais là, le jeune réalisateur a pris la peine de verrouiller le studio d’Alméria pour 2 ans. 

Salim AGGAR