BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Les excuses du petit ministre tunisien qui a tenu des propos désobligeants sur l’Algérie

DIA-09 mai 2017: Le ministre tunisien des Affaires locales et de l’Environnement, Riadh Mouakher, est rentré dans ses petits souliers après avoir tenu des propos désobligeants sur l’Algérie. Tel un minus il a présenté ses excuses aux peuples algérien et libyen, après ses dernières déclarations portant atteinte à l’Algérie et la Libye, selon des médias tunisiens.
Toutefois, ce pseudo-ministre irresponsable devrait présenter des excuses officielles qu’il doit adresser au peuple algérien et à l’Etat algérien. Il faut rappeler à ce lèche-botte des Européens et des Italiens en particulier,  que c’est l’Algérie qui a été aux côtés de la Tunisie quand ce pays avait failli sombrer dans la violence et le terrorisme. Les aides en tous genres, notamment financières de l’Algérie ont été un salut pour l Tunisie afin que cet irresponsable ministre se permette de déclarer lors d’une conférence sur l’Environnement à Rome qu’il préférait que la Tunisie se situe au sud de l’Italie que de dire qu’elle se situe aux côtés de l’Algérie communiste et de la Libye chaotique.
L’ambassadeur de la Tunisie à Alger, Abdelmadjid El Ferchichi a été déjà convoqué à ce sujet dimanche dernier par le ministère des Affaires étrangères
Le petit ministre tunisien a ainsi présenté ses excuses en ces termes :  « Je présente mes sincères excuses si mes déclarations, involontaires, ont porté préjudice, directement ou indirectement aux Algériens et aux Libyens frères ».
En Tunisie, les deux partis au pouvoir, Nida Tounes et Ennahdha ainsi que le parti Destourien Libre ont critiqué les déclarations du Mouakher sur la Libye et l’Algérie.
Nida Tounes a souligné que « les relations tuniso-algériennes et tuniso-libyennes sont basées sur la fraternité et le partenariat stratégique et du dénominateur commun de l’identité maghrébine, arabe et islamique ». De son côté, le parti Ennahdha a dénoncé des déclarations irresponsables » portant atteinte aux relations fraternelles et solides entre la Tunisie et ses deux voisins la Libye et l’Algérie ».
« La profondeur de ces relations est plus importante que de telles déclarations contraires aux réalités de la géographie, de l’histoire et l’avenir commun », a relevé ce parti.
 
Amir Hani 
 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-MESSAHEL A BAMAKO

Mali : Messahel réaffirme l’engagement de l’Algérie à poursuivre sa coopération multiforme

DIA-14 octobre 2017: Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a réaffirmé samedi à Bamako ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *