ExxonMobil cède la raffinerie d'Augusta en Italie à Sonatrach - DIA
31768
single,single-post,postid-31768,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Augusta raffinerie

ExxonMobil cède la raffinerie d’Augusta en Italie à Sonatrach

DIA-09 mai 2018: L’assemblée des actionnaires d’Esso Italie, filiale de l’Américain ExxonMobil, a approuvé la cession de la raffinerie d’Augusta et différentes infrastructures dans le sud de l’Italie au groupe public pétrolier algérien Sonatrach.

« La décision est le fruit d’une évaluation approfondie et attentive », a déclaré mercredi dans un communiqué Gianni Murano, président et administrateur délégué d’Esso Italie.

« Notre engagement en Italie, où nous opérons depuis 125 ans, n’est pas remis en cause et Esso Italie et les sociétés du groupe continueront à servir le marché et leurs clients », a ajouté le dirigeant.

L’accord entre Esso Italie et Sonatrach prévoit notamment la souscriptions de contrats pluriannuels de nature commerciale et technologique pour la fourniture de produits pétroliers ainsi que pour l’utilisation des dépôts de carburants d’Augusta, Palerme et Naples (sud).

Il n’a pas de répercussion sur les stations-service de marque Esso, sur les clients ou les grossistes en carburant et lubrifiants, ni sur les autres activités du groupe ExxoMobil en Italie, précise Esso.

La cession, dont le montant n’a pas été précisé et qui doit être effective d’ici fin 2018, prévoit le transfert des contrats de travail de 660 employés d’Esso Italie vers l’acquéreur.

Entrée en production en 1950, la raffinerie d’Augusta est propriété d’Esso Italie depuis 1961.

Située par les experts dans une position stratégique, au coeur de la Méditerranée, elle a une capacité de 8 millions de tonnes/an et dessert en moyenne 1.000 navires par an.