BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Alors que la FAF prépare son limogeage, Alcaraz ambitionne de «bâtir une équipe»

DIA-04 septembre 2017: Alors que des informations font état du limogeage ou du départ du sélectionneur national, Lucas Alcaraz, ce dernier a étonné tout son monde en se projetant sur l’avenir. Il a annoncé qu’il ambitionne de «bâtir une équipe compétitive» dans deux ans, en prévision de la CAN-2019. En d’autres termes, Alcaraz est bien parti pour rester à la tête de l’équipe nationale, alors que les dernières informations parvenant de la FAF laissent entendre que le match Algérie-Zambie de ce mardi pour le compte de la 4ejournée des qualifications au Mondial-2018, sera sa dernière apparition.
Pour rappel, la défaite de l’Algérie contre la Zambie à Lusaka samedi dernier sur le score de 3-1, a anéanti définitivement les chances de qualification des Verts au Mondial. A ce propos, Alcaraz a eu l’audace de dire que «ce n’est pas la défaite contre la Zambie qui a éliminé l’Algérie, mais ses précédents scores». Indécent de la part d’Alcaraz, quand on sait que l’Algérie pouvait se relancer dans la qualification si elle avait arraché une victoire à Lusaka.
Pis encore, l’Algérie ne s’est pas inclinée sur un score étriqué, mais sur un score assez lourd (3-1), ce qui ne semble pas affecter Alcaraz qui a annoncé des changements pour le match de ce mardi avec l’incorporation de nouveaux joueurs. Pour lui, il s’agit de gagner les trois derniers matches de l’équipe nationale pour «la fierté et les supporters de l’Algérie».
Pour  justifier la déroute contre la Zambie, Alcaraz a déclaré que «la défaite fait partie du jeu», rappelant «avoir coaché 300 matches en 30 ans en Espagne». A cet effet, il aprécisé qu’il est «en mesure de relancer l’équipe nationale pour qu’elle revienne à son niveau réel».
Les déclarations d’Alcaraz dénotent qu’il est en train de découvrir l’équipe nationale. Pour preuve, il a opéré des changements incompréhensibles durant le match contre la Zambie et a montré ses limites quant à la connaissance du football africain. Il s’est également dérobé quand il s’agit de prendre position quant à l’absence injustifiée de Mahrez lors du match de samedi dernier. Il a jeté la balle à la FAF, précisant que «c’est une affaire administrative et pas technique».
Le match de ce soir à Constantine, Algérie-Zambie (20h30), pourrait être le dernier pour Alcaraz dont les déclarations sont peu convaincantes et risquent même de provoquer des réactions à son encontre.
Par ailleurs, le Nigeria qui a imposé le résultat de parité (1-1) au Cameroun ce lundi, aura éloigné de son chemin le Cameroun, son unique concurrent étant la Zambie. Aussi le nul du Nigeria met fin aux illusions de l’Algérie de revenir dans la course à la qualification au Mondial de Russie en 2018.  
Nassim Fateh
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-IMAM

Les imams consacrent le prêche du vendredi aux élections locales

DIA-17 novembre 2017: Les imams des mosquées d’Alger ont consacré le prêche de la prière ...