Feu Nourredine Saadi décroche le prix Assia Djabbar 2017 - DIA
26485
single,single-post,postid-26485,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Grand prix Assia Djebar du Roman 2017 (2)

Feu Nourredine Saadi décroche le prix Assia Djabbar 2017

DIA-23 décembre 2017: Merzak Bektache, Mustapha Zaarouri et feu Noreddine Saadi se sont vus décerner le Grand prix du roman Assia Djebbar dans sa troisième édition et qui est attribué au meilleur roman dans les langues Arabe, Amazighe et Française.

Le prix du roman en langue arabe a été décerné à Merzak Bektache pour son opus « La pluie écrit ses mémoires »,  le prix amazigh a, quant à lui, été attribué à Mustapha Zaarouri pour « D wagi i d assirem-iw » (c’est ça mon espoir. Le prix en langue française est revenu à feu Noureddine Saadi pour son roman « Boulevard de l’Abime ». L’écrivain s’est éteint il y a quelques jours des suites d’une crise cardiaque. 

Etaient présents à la cérémonie, organisée dans la soirée de jeudi au Centre international des congrès Abdellatif Rahal à Alger, le ministre de la communication Djamal Kaaouane, le ministre de la culture Azzedine Mihoubi, des membres du gouvernement ainsi que plusieurs artistes.