BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le FFS dénonce la multiplication de la violence lors de la campagne électorale à Tizi-Ouzou

DIA-05 novembre 2017: Le FFS a dénoncé dans un communiqué signé par le 1er Secrétaire fédéral par intérim Lyes Laguel la multiplication des actes de violence survenus en ce début de campagne électorale contre ses candidats et ses locaux dans la wilaya de Tizi-Ouzou. 

A Tigzirt, un candidat sur la liste APW  d’une autre formation politique, accompagné de personnes en état d’ébriété apparent, ont agressé physiquement un militant du FFS et violé son domicile en pleine nuit.

A Tadmaït, en plein nuit, des individus non identifiés ont saccagé la devanture de la permanence de campagne.

A Aït Abdelmoumen, dans la commune de Tizi N’Tleta, des individus non identifiés ont tenté durant la nuit de saccager le siège local de campagne du parti.

Le FFS dénonce énergiquement ces actes de violence et se réserve le droit de  prendre les mesures nécessaires pour que les auteurs de ces agressions répondent de leurs actes devant la justice.

Le FFS  s’interroge sur les  motivations des auteurs et commanditaires de ces agressions au moment où le parti enregistre,  durant cette première semaine de campagne, une forte dynamique et une adhésion citoyenne  remarquable.

Le FFS réaffirme qu’il ne cédera jamais devant le langage de la violence auquel il opposera toujours la vigilance citoyenne en faveur de l’action politique pacifique. 

Ces actes ignobles ne font que renforcer  la détermination citoyenne et la conviction des militants du FFS en la justesse de leur combat pour la liberté, la démocratie et la reconstruction d’un consensus national, conclu le communiqué.  

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-PERE DE LA VICTIME

Un enfant qui s’adonnait au jeu La Baleine bleue s’est suicidé à Sétif

DIA-16 novembre 2017: Un enfant de 11 ans qui s’adonnait au jeu de La Baleine ...