BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le FFS réagit aux événements de Bejaia et appelle la population à la vigilance

DIA-04 janvier 2017: Trois jours après le déclenchement de la grève à Bejaïa, le FFS a enfin réagit et appelle la population à la vigilance. Dans un communiqué signé par son secrétaire fédéral Rachid Chabati, le vieux parti d’opposition se dit « inquiet de voir la situation dans la wilaya de Béjaia dégénérer à la suite d’un appel anonyme à une grève des commerçants ».

Cette situation, selon le parti de feu Aït Ahmed, incombe totalement au pouvoir; Lequel s’obstine à « s’opposer à toute alternative politique démocratique et à une sortie de crise consensuelle ainsi que l’acharnement à détruire les cadres d’organisation et de débats citoyens pousse certaines catégories de la population à recourir à la violence ».

Le FFS qui rappelle son militantisme pour « le droit de grève et de la manifestation pacifique pour exprimer les doléances légitimes de la populatione, appelle la population et particulièrement les jeunes de Bejaïa « à la vigilance pour déjouer les manœuvres des apprentis sorciers ».

Le FFS, qui compte 256 élus locaux à Bejaïa, estime que la situation dans cette wilaya est «  »porteuse de risques de développements chaotiques » et souligne l’existence de « tentatives de faire basculer la wilaya dans la violence ».

L’occasion pour le plus vieux parti d’opposition algérien de renouveler sa « proposition de concertation et de dialogue en vue de réaliser un consensus national ». Seule alternative à la dictature de la violence d’où qu’elle vienne, conclut le communiqué. 

Par ailleurs, la fédération de Bejaia section de Tazmalt essaye également de sensibiliser les familles dans la région pour empêcher leur enfants de s’associer aux actions de destructions des pyromanes et met à la disposition des citoyens un numéro pour les alerter contre toute tentative dans la région.

dia-ffs-bejaia

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ouyahia senat

Ouyahia prône un discours apaisé et parle de réconciliation et de concorde

DIA-25 septembre 2017: Le Premier ministre Ahmed Ouyahia qui avait prôné un langage virulent lors ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *