BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

La fièvre aphteuse va provoquer l’augmentation des prix de la viande

DIA-15 avril 2017: Décidément, la  malédiction semble frapper l’Algérie, notamment les petites bourses. En plus de l’augmentation sans limite des prix des fruits et légumes, c’est la fièvre aphteuse qui fait son apparition dans certaines wilayas. Cette fièvre aphteuse provoquera à coup sûr une augmentation des prix des viandes, lesquels sont déjà inaccessibles.
Cela intervient à l’approche du mois de Ramadhan, ce qui arrange les maquignons et autres barons qui monopolisent le marché des viandes et des fruits et légumes. Ils auront tout le loisir d’augmenter les prix au grand dam du citoyen qui ne sait plus où donner de la tête au moment où les ministres du gouvernement sont beaucoup plus préoccupés par les élections que par la situation du petit peuple, saigné par l’augmentation tous azimut des prix. A cela s’ajoute la suspension de l’importation des viandes rouges !
Toutefois et selon le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdessalam Chelghoum, qui refuse d’être appelé le «ministre de la patate», « toutes les mesures préventives sont prises pour circonscrire et empêcher la propagation de la fièvre aphteuse, dont des cas d’atteinte de bovins ont été signalés dernièrement dans les wilayas de Relizane, Médéa, Sétif et Bord Bou-Arreridj ».
Parmi ces mesures, le ministre a cité, l’interdiction de déplacer le bétail entre les wilayas précitées, ainsi que la mobilisation de quantités suffisantes de doses de vaccin contre cette pathologie animale, à distribuer dans toutes les wilayas du pays pour entamer une opération de vaccination dans les prochaines 48 heures.
Concernant la rumeur sur l’apparition de cas de fièvre de la Vallée du Rift dans certaines zones frontalières, Chelghoum a indiqué que des échantillons ont été prélevés sur le cheptel pour des analyses en laboratoire qui « se sont avérées négatives », confirmant ainsi l’inexistence de cas de la maladie en question dans ces régions frontalières.
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-automobile

Véhicules de tourisme : baisse des importations, flambée du marché d’occasion

DIA-23 avril 2017: La chute des importations de véhicules se poursuit en Algérie, ce qui permet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *