BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le film « La route d’Istanbul » de Bouchareb remporte le Prix du scénario au Festival de Khouribga (Maroc)

DIA- 25 juillet 2016: Le long métrage de fiction « La route d’Istanbul » du réalisateur franco-algérien Rachid Bouchareb a remporté le Prix du meilleur scénario au 19e Festival du cinéma africain qui a pris fin samedi à Khouribga (Sud ouest du Maroc), rapporte la presse marocaine.

En compétition officielle avec quatorze autres longs métrages issus de douze pays, le film sorti en 2016 évoque le calvaire d’une mère pour récupérer sa fille partie en Syrie pour rejoindre les groupes terroristes, et la convaincre de revenir en Belgique, son pays natal. Par cette oeuvre coproduite par l’Algérie, la France et la Belgique,, le réalisateur d' »Indigènes » traite de la radicalisation et de l’extrémisme à travers l’histoire d’une adolescente qui, influencée par la pensée radicale d’un jeune, décida de l’accompagner en Syrie.

Coscénarisé avec l’écrivain Yasmina Khadra, Olivier Lorelle et Zoe Galeron, le film qui a participé à la dernière Berlinale 2016, se veut un récit sur le désarroi et la souffrance des parents de « djihadistes », selon son réalisateur.

Quinze films ont concouru pour décrocher les différents prix de la compétition officielle, dont le jury est présidé par le sociologue français Edgar Morin.

Le Grand prix du festival est revenu au film éthiopien « Lamb  » de Yared Zelek, alors que le réalisateur marocain Said Khallaf s’est adjugé le Prix spécial du jury pour son film « A mile in my shoes ».

APS

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Rencontre lirrétaire

Nouvelle interdiction de rencontre littéraire à Bouzegène

DIA-13 mai 2017: Une rencontre littéraire prévue pour ce samedi 13 mai 2017 avec la ...

Un commentaire

  1. bonjour
    bouchareb n’a pas juger utile d’assister à oran, dommage mais quand on voit le palmarès: il laisse à désirer.
    le puit qui a été rejeté l’année passée, se retrouve primé dans cette édition: à ne rien comprendre!
    et le film de bouchareb aucune distinction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *