BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Des films en chaoui et en mozabit au 15e festival du film Amazigh

DIA-14 décembre 2016: Trois films, deux en Mozabite et un en Chaoui, seront en lice pour le prix de l’Olivier d’Or, la plus haute distinction du Festival culturel national annuel du film amazigh (FCNAFA) qui débutera samedi prochain à Tizi-Ouzou, selon la directrice locale de la culture, Nabila Goumeziane.Le programme du festival fait ressortir que le cinéma d’expression chaouie sera représenté par le court métrage « Le noir en couleur » du réalisateur, Abdelhak Darnouni (Batna), qui retrace un drame social qui met en scène un conflit entre deux amis suite à un malentendu.

Les cinéastes de la vallée du Mzab (Ghardaïa) entreront en compétition avec deux documentaires, « Ahbas » du réalisateur Toufik Bouskine, consacré à la fête traditionnelle d’Ahebas (le barrage) célébrée annuellement dans la région d’El Guerrara et « Les étoiles du Mawlid » de Mustapha Boukertas, qui s’intéresse aux traditions entourant la célébration du Mawlid Ennaboui,toujours à El Guerrara.

La directrice de la Culture a annoncé le retrait de la compétition du film « Deg Uxam negh », d’Amar Amrani, prévu dans la catégorie court métrage, après avoir été avisé que celui-ci avait concouru à la 13ème édition de ce même festival du film amazigh.

Suite à ce retrait, le nombre total de films en compétition est de 25, à savoir cinq longs métrages, sept courts métrages (au lieu de huit annoncés initialement), neuf films documentaires et trois d’animation. Mme Goumeziane a annoncé la mise en place à l’occasion de cette nouvelle édition d’une billetterie à un prix symbolique de 50 DA pour le public souhaitant assister aux projections qui se dérouleront l’après-midi à raison de deux séances à 13h et à 15h, en simultané à la Maison de la culture Mouloud Mammeri et la Cinémathèque, précisant que l’entrée est gratuite pour les enfants.

La cérémonie d’ouverture de ce festival qui sera parrainée par la chanteuse et comédienne Anissa aura lieu samedi prochain, au théâtre régional Kateb-Yacine. Elle sera marquée par la projection du film « La colline Oubliée » de Abderrahmane Bouguermouh, premier film en Tamazight.

Outre le volet compétition, le programme de cette 15e édition du FCNAFA, comporte des conférence-débats sur la thématique du cinéma algérien et une exposition rétrospective du 7ème art depuis l’indépendance. Le volet formation sera assuré par l’organisation de trois ateliers dont le premier sur la « Critique de cinéma » qui sera encadré par Latifa Lafer, enseignante au département de langue et culture amazighe de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, l’«Actorat »qui sera encadré par Aziz Boukrouni, comédien (théâtre et cinéma) et « Image de jeunes » qui sera encadré par Hakim Abdelfatah, directeur de production et assistant-réalisateur.

Un programme de proximité a été tracé au titre de ce festival et comportera des projections de films, hors compétition, dans les daïras de Draâ Ben Khedda, Larbaa n’Ath Irathen, Tigzirt et Ain El Hammam dont la cinémathèque qui a été réhabilitée et rénovée sera inaugurée à l’occasion de ce festival. La cérémonie de clôture et de remise des prix aux lauréats aura lieu, jeudi prochain, à 14h au niveau de la salle des spectacles de la maison de la culture Mouloud-Mammeri.

A noter enfin que notre journal électronique DIA fait partie des sponsors média de la manifestation et contribuera à valoriser ce festival qui est considéré comme la plus ancienne manifestation cinématographique en Algérie. 

affiche-finale1
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-CHALGHOUM

Chelghoum : « L’importation de la viande brésilienne n’est pas interdite, elle est suspendue »

DIA-26 mars 2017: Dans une déclaration à la presse faite, ce matin, en marge des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *