FLN : Ould Abbes interdit aux candidats de parler du 5e mandat - DIA
24555
single,single-post,postid-24555,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-djamel-ould-abbas

FLN : Ould Abbes interdit aux candidats de parler du 5e mandat

DIA-29 octobre 2017: Le secrétaire général du Front de libération nationale, Djamel Ould Abbes, a interdit aux militants du parti de parler d’un éventuel 5eme mandat du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Il leur a signifié qu’il est strictement interdit d’évoquer dans leurs discours de campagne électorale le 5e mandat, sachant que la campagne pour les élections locales a débuté ce dimanche. Il les a instruit de focaliser leurs discours sur les préoccupations des citoyens.

Ould Abbes qui a réuni les secrétaires des mouhafadat et les présidents des commissions transitoires du FLN, à Alger à l’occasion du début de cette campagne, a précisé que le FLN aura son candidat pour les élections présidentielles de 2019, refusant lui-aussi de parler d’un éventuel 5eme mandat du Président Bouteflika. Cependant, il a réaffirmé son soutien au chef de l’Etat et a transmis à l’assistance les salutations et les encouragements du chef de l’Etat.

Amir Hani