BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

François Fillon mis en examen: Une première pour un candidat à la présidentielle

DIA-14 mars 2017: Alors qu’il était convoqué chez le juge d’instruction mercredi 15 mars, c’est finalement avec 24 heures d’avance que le candidat des Républicains a été mis en examen, pour détournement de fonds publics et abus de bien social, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives,  a annoncé son avocat à l’AFP, confirmant ainsi des informations de RTL et du Canard Enchaîné. Une mise en examen confirmée par le parquet. En revanche, le chef de “trafic d’influence” n’a pas été retenu.

L’affaire débute le 25 janvier, lorsque le Canard enchaîné révèle que Penelope Fillon a été rémunérée comme attachée parlementaire de son mari François Fillon et du suppléant de celui-ci Marc Joulaud, de 1998 à 2007. En tout, elle aurait perçu 500.000 euros bruts, provenant de l’enveloppe destinée aux parlementaires. C’est la réalité du travail fourni qui intéresse les juges, qui soupçonnent un emploi fictif.

Autre révélation, concernant son activité au sein de la Revue des deux mondes. Entre mai 2012 et décembre 2013, elle aurait perçu 5 000 euros brut mensuels. Là aussi, des doutes surviennent quant à la réalité du travail fourni par Pénélope Fillon, qui n’aurait publié que deux notes de lecture durant cette période.

Les enfants également au cœur des soupçons

Une semaine plus tard, le Canard enchaîné révèle que les sommes portent en réalité sur plus de 900 000 euros (831 440 euros bruts comme assistance parlementaire et 100 000 euros de la Revue des deux mondes). Mais surtout, le Canard révèle une autre affaire qui embarrasse un peu plus François Fillon. Ses enfants ont également été recrutés comme assistants parlementaires en 2005-2007 percevant 84.000 euros bruts alors qu’ils n’étaient qu’étudiants en droit.

Depuis, les révélations se multiplient : dernière en date, dans Le Parisien. Les enfants Fillon auraient reversé à leurs parents une partie des salaires d’assistants parlementaires. Marie, la fille aurait ainsi reversé 33 000 de ses 44 000 euros. Pour se justifier elle affirme avoir remboursé la somme avancée par ses parents pour son mariage. Charles Fillon lui, qui a reçu 4846 euros brut mensuels, reversait environ 30% de son salaire à ses parents pour rembourser “son loyer et de son argent de proche”, selon son avocat.

AFP 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-COURRIER INTERNATIONAL

Courrier international : DHL domine 77% de part de marché en Algérie

DIA-29 mars 2017: Tout au long de la conférence de presse qu’il a animée, ce ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *