Gaïd Salah supervise l’exercice tactique "Assifa 2018" à Ouargla (Vidéo) - DIA
36204
single,single-post,postid-36204,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-ANP

Gaïd Salah supervise l’exercice tactique « Assifa 2018 » à Ouargla (Vidéo)

DIA-01 octobre 2018: Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d’État-major de l’Armée nationale populaire, a supervisé lundi, au deuxième jour de sa visite en 4ème Région militaire à Ouargla, l’exécution de l’exercice tactique combiné avec munitions réelles « Assifa 2018 », indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

Le Général de Corps d’Armée a suivi, en compagnie du Général-major Hacène Alaïmia, Commandant de la 4ème Région militaire, un exposé donné par le directeur de l’exercice, portant sur le plan et les étapes de son déroulement, précise la même source. Au niveau du champ de tir du Secteur opérationnel Sud-Est Djanet, le Général de Corps d’Armée a suivi, de près, les actions de combat menées par les unités engagées parmi les Forces terrestres, aériennes et de défense aérienne du territoire, en commençant par les aéronefs de reconnaissance aérienne du Haut Commandement.

« Des actions qui ont été marquées par un grand professionnalisme dans toutes les étapes, et par un haut niveau tactique et opérationnel, qui reflètent la rigueur en matière de planification, d’organisation et de préparation, le degré de compétence des cadres en termes de montage et de gestion des actions de combat, ainsi que les grandes capacités et habiletés des personnels dans la maitrise de l’emploi des différents systèmes d’armements et équipements mis à disposition, ce qui a permis de réaliser des résultats très satisfaisants en termes de précision des tirs« , affirme le MDN.

Cet exercice tactique exécuté avec munitions réelles, sur le thème « Premier sous-groupement tactique en marche, avec l’éventualité de déclenchement d’un combat de rencontre » et auquel ont participé les unités organiques relevant du Secteur opérationnel Sud-Est Djanet, « vise à évaluer la disposition des unités du corps de bataille à dissuader toute menace, et à montrer l’efficacité des aptitudes au combat et de la puissance de feu des systèmes et des équipements de combat modernes, ainsi qu’à mettre la lumière sur la ferme interopérabilité entre les différentes catégories des Forces lors de l’exécution des diverses missions de combat« , ajoute la même source.

À l’issue de l’exercice, le Général de Corps d’Armée « a tenu une rencontre avec les personnels des unités participantes, où il a salué les grands efforts fournis tout au long de l’année, notamment lors de la préparation et de l’exécution de cet exercice« , soulignant que la préparation au combat « demeure l’élément essentiel pour la persévération de l’état-prêt opérationnel, et ce, à travers une veille permanente, de la part de l’ensemble des composantes du Corps de Bataille, à intensifier les exercices pratiques tactiques et opérationnels avec munitions réelles des différentes armes et forces et à tous les niveaux et échelons« . « J’ai insisté à maintes fois, et je le rappelle encore devant vous aujourd’hui, que le métier du militaire et tout ce que cela engage en termes d’impératifs, notamment ceux ayant trait au combat sur le terrain avec toutes ses particularités, avec l’ensemble des défis et des exigences, est un perpétuel et véritable examen de la composante humaine. » (Ahmed Gaïd Salah)

« Cet enjeux professionnel demeurera l’une des plus importantes mesures essentielles et objectives, à travers laquelle on peut juger de manière logique et réelle, ce qui a pu être réalisé avec succès et ce qui a été accompli, et évaluer ainsi le degré de sa contribution individuelle et collective dans la quête du développement requis, et ce, à la lumière des orientations de Son Excellence Monsieur le Président de la République Chef Suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale« , poursuit-il.

DIA-Gaid

« Une nouvelle année d’instruction qui n’apporte pas de valeur ajoutée de qualité est une année qui a besoin d’être revue et réévaluée, et l’exercice tactique d’évaluation qui ne comprend pas de nouveaux éléments de développement et des facteurs de modernisation supplémentaires est un exercice qui nécessite également une révision objective et une véritable réévaluation de son déroulement. » (Ahmed Gaïd Salah) »En fait, les résultats des exercices sont de véritables indicateurs sur le terrain, qui représentent nécessairement la mesure essentielle de l’évaluation du degré d’efficacité d’exécution du programme de préparation des forces, à la lumière de la parfaite application des méthodes de combat dans des conditions proches du réel, avec une maitrise absolue des équipements et des systèmes d’armement modernes. Tel est l’ultime utilité des facteurs de développement qui s’articulent sur une bonne évaluation, une estimation efficiente, une adaptation adéquate et une clairvoyance lors de la quête des éléments de réussite« , a-t-il dit.

« Sachez que tout au long d’une vie professionnelle active, se manifesteront les caractéristiques de la force du caractère du personnel militaire, se verra sa ferme volonté, se démarquera sa persévérance et sa détermination à réaliser les objectifs requis effectivement et sur le terrain« , a souligné M. Gaïd Salah pour qui « c’est seulement ainsi qu’est évalué le rendement du personnel militaire, et jugée l’efficacité de son instruction et de sa formation, ainsi que le niveau de ses compétences et de ses qualifications, et par conséquent sa capacité à assumer les lourdes responsabilités dont il est en charge« .

Le Général de Corps d’Armée a, par la suite, « écouté les interventions et les préoccupations des cadres et des personnels du Secteur, qui ont renouvelé leur engagement à demeurer, jour et nuit, les gardiens et les défenseurs dévoués de chaque parcelle des frontières de notre Pays l’Algérie« , conclut le communiqué du MDN.