Gérard Depardieu, l'interprète de "Hussein Dey" innocenté dans l'affaire de viols en France - DIA
43139
single,single-post,postid-43139,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Depardieu dh

Gérard Depardieu, l’interprète de « Hussein Dey » innocenté dans l’affaire de viols en France

DIA-11 juin 2019: L’enquête pour viols et agressions sexuelles visant l’acteur français Gérard Depardieu, ouverte après une plainte déposée en août 2018, a été classée sans suite mardi, a rapporté l’AFP cette semaine. 

« Les nombreuses investigations réalisées dans le cadre de cette procédure n’ont pas permis de caractériser les infractions dénoncées dans tous leurs éléments constitutifs », selon le parquet.

La plainte avait été déposée fin août à la gendarmerie de Lambesc (Bouches-du-Rhône) par une jeune comédienne. Selon la plaignante, les faits se seraient déroulés au domicile parisien de la star, un hôtel particulier du 6e arrondissement, les 7 et 13 août 2018.

Cette affaire de viol avait été exploitée par certains médias et artistes pour critiquer le choix de Gérard Depardieu pour interpréter le rôle du Dey Hussein dans la superproduction Ahmed Bey. La productrice du film Samira Hadj Djilani avait subi une campagne sans précédent en plein tournage du film. 

Avec la classement de cette affaire, qui a été largement médiatisée en France et dans le monde et a porté atteinte à l’image de la star, Depardieu, est plus que jamais sollicité pour être l’attraction principale lors de l’avant Première du film Ahmed Bey, et faire la promotion à l’internationale d’un film réalisé par une équipe iranienne et produit par le Centre Algérien de développement Cinématographique (CADC). 

Salim Bey