BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Grâce présidentielle totale ou partielle de peines à l’occasion de la fête d’indépendance

DIA-04 juillet 2017: Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé mardi, à l’occasion du 55ème anniversaire de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, deux décrets présidentiels portant remise totale ou partielle de peines au bénéfice des personnes détenues condamnées définitivement, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.
« A l’occasion de la célébration du 55ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, et conformément aux dispositions de l’article 91 alinéa 7 de la Constitution conférant au Président de la République, le droit de grâce et le droit de remise ou de commutation de peine, son excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a signé ce jour un Décret présidentiel portant remise totale ou partielle de peines au bénéfice de personnes détenues condamnées définitivement, ayant suivi un enseignement couronné de succès aux examens de la formation professionnelle, du Brevet de l’enseignement moyen, du Baccalauréat, ou de fin d’études universitaires au titre de l’année 2016/2017 », précise le communiqué.
Le président Abdelaziz Bouteflika a également signé un second Décret présidentiel portant remise totale ou partielle de peines pour les personnes détenues condamnées définitivement, ayant fait preuve de bonne conduite.
Ces deux Décrets présidentiels excluent de leur champ d’application les détenus condamnés pour des crimes de terrorisme, de subversion, de trahison, d’espionnage, de trafic de stupéfiants, de corruption, de trafic de fausse monnaie et de contrebande, ainsi que les condamnés pour crimes ou délits ayant entrainé la mort, ou pour coups et blessures avec port d’armes », ajoute la même source. 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-JERUSALEM

Les hommes de moins de 50 ans interdits d’accès au Vieux Jérusalem

DIA 21 juillet 2017: La police israélienne a pris la décision exceptionnelle d’interdire aux hommes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *