Haddad se retire de l'USMA et décide de céder ses parts - DIA
42905
post-template-default,single,single-post,postid-42905,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Haddad se retire de l’USMA et décide de céder ses parts

DIA-03 Juin 2019: Le président de l’USM Alger, Ali Haddad, a décidé de se retirer du club de manière définitive, a-t-on appris auprès de la formation algéroise. il a ainsi décidé de céder les parts qu’il détient au sein de la société sportive de l’USMA, soit 72 %.

Haddad qui a est le patron de l’entreprise des travaux publics ETRHB, est fragilisé depuis la chute du président Abdelaziz Bouteflika. Accusé de faux et usage de faux, de corruption et de dilapidation des derniers publics, Ali Haddad est incarcéré à la prison d’El Harrach. Compte tenu de cette succession d’événements, Haddad avait démissionné de la présidence du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et a également décidé de fermer la chaîne TV Dzaïr News.
Avec le départ de Haddad, l’USMA entre dans une crise, sachant que les joueurs et le personnel du club n’ont pas perçu de salaires depuis plusieurs mois. Triste fin pour un personnage devenu homme d’affaires du néant. 
Nassim Fateh