Hammar opposé à la désignation de Madoui comme adjoint d'Alcaraz - DIA
18932
single,single-post,postid-18932,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-hammar

Hammar opposé à la désignation de Madoui comme adjoint d’Alcaraz

DIA-12 mai 2017: Le président de l’ES Sétif, Hacen Hammar, a indiqué qu’il s’opposait à la désignation par la FAF de Kheiredine Madoui au poste d’entraineur national adjoint de l’Espagnol Lucas Alcaraz. Madoui est pressenti pour ce poste.
Hammar a estimé que le staff technique de l’équipe nationale est à 100% espagnol puisque Alcaraz a ramené dans ses bagages deux adjoints espagnols. «Je suis nationaliste et j’aime l’équipe nationale, mais Madoui n’a rien à faire au sein d’un staff espagnol», a commenté Hammar, estimant que Madoui peut prétendre à un poste meilleur que celui d’adjoint. En termes plus clairs, Hammar propose Madoui au poste d’entraineur en chef de l’équipe nationale A’, composée de joueurs locaux.
Hammar a tenu à rappeler que Madoui qui est l’entraineur actuel de ‘ES Sétif (leader du championnat de Ligue1) a déjà remporté avec la formation sétifienne plusieurs titres, citant la Ligue des champions d’Afrique, le championnat d’Algérie et a conduit l’équipe à la coupe du monde des clubs.
Par ailleurs, la sortie de Hammar laisse entendre qu’il ne s’entendrait plus avec le président de la FAF, Kheiredine Zetchi. Pressenti pour remplacer Mahfoud Kerbadj à la présidence de la Ligue de football professionnel, Hammar avait présidé la commission électorale de la FAF qui avait organisé l’élection de Zetchi…  
 
K. Abdebour

Envoyer un commentaire