DIA | Handball: L’Algérie vise un grand résultat
48816
post-template-default,single,single-post,postid-48816,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Handball: L’Algérie vise un grand résultat

DIA-07 Février 2020: Engagée dans un nouveau championnat continental, l’équipe nationale masculine d’Algérie de Handball peut faire valoir de grands arguments pour cette CAN disputée chez le voisin tunisien. En affrontant les faibles équipes du Congo et de la Zambie (victoire 34-9 lors de leur entrée dans la compétition), les Fennecs devraient aisément se qualifier pour le tour principal de cette compétition qui suit les mêmes principes de qualification que l’EURO de Handball disputé durant la même période.

La prochaine rencontre des Algériens sera tout simplement la finale de ce groupe D, puisqu’ils affronteront le Maroc, dans un duel qui n’a jamais rien d’anodin.

Mais les réelles intentions des joueurs nationaux devront arriver un peu plus tard dans la compétition : avec une telle équipe, ils doivent viser le podium final et pourquoi pas, rêver à un titre qui les enverrait directement aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo.

La Tunisie, grande favorite chez elle 

Depuis plusieurs années, les forces en présence dans les CAN disputées ne changent pas vraiment. Si l’Algérie est un outsider à ne pas négliger, la Tunisie et l’Égypte restent clairement les deux plus grandes nations du Handball africain.

Légende : Il faudra mettre le ballon dans les filets et non au-dessus

Chez elle, la Tunisie aura à coeur d’aller au bout et d’offrir à ses fans les plus belles des récompenses. Pour la nation hôte et quelque peu à l’image de l’Égypte ou de l’Algérie, la compétition débutera réellement lors du tour principal, le 20 janvier. Les deux poules offriront alors les quatre demi-finalistes qui s’affronteront ensuite le 24 janvier avant de voir les deux finalistes s’affronter deux jours plus tard, dans l’immense palais des sports de Radès. Les coéquipiers du Montpelliérain Mohamed Soussi s’y voient sans doute déjà conserver leur titre obtenu il y a deux ans au Gabon.

Faire oublier les absents

Depuis plusieurs années, la fédération algérienne cherche à ce qu’un vivier de joueurs locaux et ne jouant pas à l’étranger soient sélectionnés en équipe nationale. Et en accord avec sa fédération, le Français Alain Portes a suivi cette logique. Parmi les 19 sélectionnés, seuls 5 jouent hors du pays.

Toutefois, certains de ces expatriés seront de véritables piliers durant la compétition. Le gardien du Vardar Skopje, Ghedbane Khalifa est devenu une référence au niveau international et il devra porter sa défense tout au long de la compétition. En l’absence préjudiciable de Kader Rahim, blessé avec son club de Dunkerque en France, les clés de l’attaque pourraient et devraient revenir à Ayoub Abdi. L’arrière droit se doit d’être un des meilleurs joueurs de la compétition s’il souhaite voir son équipe en haut du classement. Le club de Toulouse a connu des résultats fantastiques cette saison et Abdi y est incontestablement pour quelque chose. Ces résultats poussent d’ailleurs de plus en plus, les experts à placer Toulouse comme favori de chacune des rencontres auxquelles ils prennent part. Avec un club de Toulouse qui se trouve quasiment sur le podium du meilleur championnat au monde, le jeune joueur de 22 ans qui connaît d’ailleurs sa deuxième CAN, aura également envie d’emmener son pays, au minimum sur ce fameux podium !

Un résultat pour les futures échéances

Au-delà de l’hégémonie continentale, les enjeux sont clairs. Une qualification pour les prochaines échéances internationales.

Le prochain championnat du monde se tiendra en Égypte en janvier 2021, c’est pour cette raison que les six premiers de cette CAN obtiendront leur ticket pour le Mondial. Une première pour le continent africain. En 2005 lors du Championnat du monde disputé en Tunisie, seul quatre nationales africaines avaient participé à la fête.

Légende : Un seul objectif pour les favoris : Tokyo

Mais pour les favoris cités plus haut et qui devraient selon toute vraisemblance, figurer dans les six premiers du classement, l’objectif est bien le titre puisque celui-ci enverra l’équipe gagnante directement à Tokyo pour les prochains Jeux Olympiques. Le finaliste devra lui passer par un tournoi de qualification olympique (TQO) non évident puisqu’il sera disputé en France, en Allemagne ou en Croatie. Seules les deux premières équipes parmi les quatre de chaque poule présentes dans ces TQO (12 équipes réparties dans trois poules de quatre) iront ensuite au Japon. Qu’on se le dise, il sera très délicat de voir deux équipes africaines en Asie cet été. Et pour que les Algériens y soient, ils pourraient tout simplement avoir la bonne idée d’être sacrés champions d’Afrique.