DIA | Huawei lance son usine en Algérie ….sans les chinois
39532
post-template-default,single,single-post,postid-39532,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Huawei lance son usine en Algérie ….sans les chinois

DIA-22 janvier 2019: Officiellement HUAWEI a annoncé le lancement aujourd’hui de son usine d’assemblage de smartphones en Algérie en présentant son modèle moyen gamme le Y7 Prime, le smartphone de la gamme Young de HUAWEI. 

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse au siège de Huawei à Bab Ezzouar et non pas à l’usine de Huawei à Oued Semmar. Pire encore, la conférence s’est déroulée en l’absence des managers chinois, puisqu’aucun responsable expatrié n’était présent à la conférence.  Ni Eric Loon, directeur général de Huawei Mobile pour l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, qui est parti en Chine pour des raisons familiales, ni Thierry Gao, le Directeur de Huawei en Algérie, qui venait d’arriver à Alger sans qu’il ne soit informé de l’opération. 

Généralement les chinois ne ratent pas une occasion pour afficher leur partenariat avec l’Algérie, mais cette fois, le lancement de l’Usine Huawei est raté. Le manque de communication entre la division Mobile Consumer Business Group (CBG) et la division IT (Huawei Technologies) a été ouvertement révélée au grand jour par le ratage de cette opération. A cela s’ajoute un manque de professionnalisme de l’agence PI relation qui n’a pas cru bon déplacer la presse à l’Usine. L’agence n’est pas à son premier ratage puisqu’elle a déjà échoué dans l’opération de présentation du P20 à Alger il y a quelques mois.  

Cette absence des chinois au lancement de l’Usine Huawei en Algérie démontre également un désaccord profond entre le constructeur chinois et son partenaire algérien. Selon certaines sources, HUAWEI aurait été forcé d’établir un partenariat avec AFGOTECH, alors que le partenaire traditionnel de la marque chinoise en Algérie était Moon Mobil, le distributeur exclusif des mobiles Huawei en Algérie depuis 2014.  

Huawei qui a réalisé des chiffres extraordinaires en 2018, à l’international a visiblement raté sa sortie commerciale en Algérie, considérée comme un marché émergeant en Afrique. Pour rattraper le coup une autre opération sera organisée dans les prochains jours avec la presse à l’Usine de Oued Semmar en présence cette fois des chinois et des responsables algériens. 

Mohamed Nassim