Huit morts dans un incendie d'immeuble à Paris - DIA
39852
single,single-post,postid-39852,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-INCENDIE

Huit morts dans un incendie d’immeuble à Paris

DIA- 05 février 2019: Un incendie d’immeuble dans le XVIe arrondissement parisien a tué 8 personnes et blessé une trentaine d’autres, dans la nuit de lundi à mardi. Le feu a été maîtrisé vers 7h, ce matin.

Le bilan est lourd. Au moins huit personnes sont décédées après l’incendie d’un immeuble à Paris dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé le procureur de Paris Rémi Heitz ce mardi matin. Trois personnes sont décédées en tombant de l’immeuble et quatre autres ont été retrouvées dans les décombres. Selon nos informations, le feu a été éteint vers 7h ce matin dans cet immeuble du 17 bis rue Erlanger, dans le XVIe arrondissement (sud-ouest de Paris), et fait une trentaine de blessés légers, dont six pompiers.

«Le feu est maintenant maîtrisé. La phase active est redescendue mais l’opération est toujours en cours, dans cet immeuble de la rue Erlanger, a indiqué sur BFMTV le porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris, Clément Cognon, mardi matin. Nous procédons aux reconnaissances et à l’extinction des derniers foyers». Environ 250 pompiers ont été mobilisés et le plan rouge avait été déclenché.
«Une scène d’une incroyable violence»
Si l’origine de cet incendie reste inconnue, la piste criminelle est sérieusement envisagée. Une habitante de l’immeuble a été interpellée et placée en garde à vue, a rapporté le procureur sur place, peu avant 8 heures. Une enquête du chef de destruction volontaire par incendie ayant entraînée la mort a été ouverte et confiée au premier district de la PJ, selon le parquet de Paris. D’après Le Parisien , cette femme avait un comportement suspect. Alors que l’incendie était en cours, elle a tenté de mettre le feu à un véhicule garé à proximité de l’immeuble. «Elle était en état d’ivresse et aurait justifié son geste par un conflit avec un voisin», ajoutent nos confrères. Invité de Public Sénat, le premier adjoint de la mairie de Paris Emmanuel Grégoire a indiqué que cette habitante était «connue pour troubles psychiatriques». Selon BFMTV, elle serait âgée de 41 ans.

Environ 250 pompiers ont été mobilisés
Le feu s’est déclenché entre le 7e et le 8e étage de l’immeuble à 00h37. Les pompiers, qui évoquent une «scène d’une incroyable violence», se sont étonnés de la rapidité de propagation du feu. Certains habitants de cet immeuble des années 70 se sont réfugiés sur les toits pour échapper aux flammes, alors que de nombreux résidents ont appelé au secours depuis leurs fenêtres. «Nous avons dû procéder à de nombreux sauvetages, notamment de certaines personnes qui s’étaient réfugiées sur les toits, a indiqué à l’AFP le capitaine Cognon.

Plus d’une cinquantaine de personnes ont dû être évacuées en urgence, à l’aide de grandes échelles notamment. Toutefois le «bilan pourrait encore s’alourdir car les opérations de reconnaissance n’ont pas encore eu lieu dans les derniers étages de l’immeuble, là où le feu était le plus violent», a expliqué à l’AFP le porte-parole des pompiers sur place.