Hydrocarbures: cessation des importations des produits raffinés en 2019 - DIA
38589
single,single-post,postid-38589,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-sonatrach

Hydrocarbures: cessation des importations des produits raffinés en 2019

DIA-11 Décembre 2018: L’Algérie pourrait cesser d’importer des produits raffinés pour subvenir aux besoins nationaux en 2019, a indiqué le P-dg de la compagnie pétro-gazière nationale Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour mardi à Timimoun (Adrar).
Ould Kaddour a souligné que cette démarche pourrait être « réalisable » grâce aux productions des différentes raffineries de la Sonatrach, notamment celle d’Augusta (Italie) acquise récemment par le groupe et dont la capacité de production annuelle est de 10 millions de tonnes.
Ces nouvelles raffineries, a-t-il poursuivi, permettront au pays de cesser ses importations coûteuses en produits raffinés, rappelant que durant les 10 dernières années, elles ont représenté environ 25 milliards de dollars.
Le P-dg s’exprimait lors d’un point de presse tenu en marge d’une visite de travail à Timimoun, Adrar (chef lieu), Ain Salah et Tamenrasset où il a assisté à une opération d’octroi à des structures de santé locales distinctes des scanners médicaux et des ambulances fournis par le groupe Sonatrach.