BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Idir fait chanter Patrick Bruel et Charles Aznavour en kabyle ( Vidéo)

DIA-16 mars 2017: Le chanteur algérien d’expression Kabyle, Idir a invité des grands noms de la chanson française à participer à son dernier album « Ici et ailleurs ». Francis Cabrel, Charles Aznavour, Patrick Bruel, Maxime Le Forestier,  le fidèle Grand corps Malade, Bernard Laviliers, Gerard Lenorman, le groupe brestois Tryo, sont autant de grands qui figureront dans le dernier album de l’auteur célèbre de « A vava Inouva ».  Idir avait dans ses albums précédents invité des chanteurs internationaux pour garnir son répertoire, mais dans son dernier album, c’est le casting parfait ; pas moins de cinq grands noms de la musique française.

Dans la présentation sur son site de son album (qui sortira le 7 avril prochain), « Ici et ailleurs » est présenté comme un pèlerinage musical opéré par Idir. Un disque composé de chansons qu’il a profondément aimées dans son enfance puis dans sa vie d’artiste. D’autres sont venues à lui comme de belles invitations à se ressembler. Un seul mot clé pour comprendre le sens de ces adaptations : l’équivalence.

Onze chansons qui œuvrent aussi, pour lui et pour nous-mêmes, comme un remarquable travail de mémoire. Idir, légende de la chanson kabyle, se plie à l’exercice du duo pour nous faire écouter un autre sens qu’il donne à ce partage pourtant si commun dans la musique. Le plus difficile n’est pas d’être invité à chanter avec autrui mais de se sentir admis comme un frère et non plus comme un étranger que l’on accueille avec bienveillance.

Et le plus étonnant c’est que Idir amènera certains chanteurs français de renom à chanter en Kabyle, c’est le cas du grand Charles Aznavour qui a chanté sa célèbre chanson « la Bohème » en version kabyle ou encore Patrick Bruel qui a chanté sa chanson « Les larmes de leur pères » en version Kabyle. Cette chanson a été écrite en 2012 par Bruel pour rendre hommage à la révolution de jasmin en Tunisie, symbole du déclenchement du printemps arabe.   

Travaillant pour le label BMG Entertainment (Bertelsmann Music Group), cela a permis à Idir de collaborer avec de nombreux artistes installés en France et aux Etats-Unis comme  Zaho (Tout ce temps, La France des couleurs), Sinik, Amine, Leslie, Sniper, Willy Denzey, Nadiya, Corneille, Yannick Noah, Tiken Jah Fakoly (La France des couleurs). Grand Corps Malade, lui,a écrit la chanson Lettre à ma fille sur une musique composée par Tanina, la fille de Idir, qui apparaît pour la première fois dans l’album de son père. 

On ignore si Idir qui n’a plus chanté en Algérie depuis des années, fera un concert dans son pays après la sortie de son nouvel album. Même s’il était présent lors des rencontres de l’ONDA entre le Premier ministre Sellal et les artistes, Idir reste très distant des événements culturels en Algérie.     

Salim Bey

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-IMAM

Les imams consacrent le prêche du vendredi aux élections locales

DIA-17 novembre 2017: Les imams des mosquées d’Alger ont consacré le prêche de la prière ...

Un commentaire

  1. Un Grand ne se mesure pas par sa taille ni par sa richesse mai par c’est principes et sa sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *