DIA | Idir sera enterré en France dans l’intimité familiale sans la présence de ses proches et amis 
51168
post-template-default,single,single-post,postid-51168,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Idir sera enterré en France dans l’intimité familiale sans la présence de ses proches et amis 

DIA-05 mai 2020: Le défunt chanteur Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, sera enterré dans la région parisienne dans l’intimité familiale en présence des membres très proches de sa famille en raison la conjoncture actuelle, à savoir la pandémie du Coronavirus.

Le confinement et les risques de contamination dans les cimetières en France et partout dans le monde, a amené la famille Cheriet à rendre public un communiqué dans lequel elle invite les amis et proches du défunt à ne pas se rendre à l’enterrement.

« Nous vous informons que l’enterrement de notre cher parent Idir se fera dans l’intimité familiale, conformément à la rigueur des dispositions sanitaires en cours. Pour ces raisons, l’enterrement aura lieu en région parisienne », est-il précisé dans le communiqué.

« Nous déplorons profondément cette situation que nous subissons tous, et qui prive temporairement ceux qui souhaitaient lui dire au revoir, de lui rendre hommage. Croyez bien nos chers parents et amis que nous en sommes peinés. Nous comptons sur votre bienveillante compréhension, sachant combien il vous aimait tous et aurait désiré vous avoir auprès de lui ».

Idir qui est attaché à l’Algérie et à son village natal, Ait Lahcen (Beni Yenni) aurait souhaité être enterré dans la terre de ses ancêtres. Cependant, les circonstances ont voulu qu’il soit inhumé en France où il vit depuis les années 1980, sans pour autant jamais renier ses origines ou faillir à son patriotisme et son nationalisme.

Amel Bouchaib