Ils espèrent décrocher leur premier emploi: Des centaines de jeunes accourent vers le Salon du recrutement - DIA
5284
single,single-post,postid-5284,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Recrutement

Ils espèrent décrocher leur premier emploi: Des centaines de jeunes accourent vers le Salon du recrutement

DIA- 28 avril 2016: Le Salon national du recrutement a pris fin ce jeudi sur une note d’optimisme de la part des entreprises, des jeunes demandeurs d’emploi et des organisateurs. Rencontrés dans les allées du Salon à Alger, le président du comité d’organisation, Mustapha Ouallouche et le commissaire du Salon, Dr Ali Belkhiri, ont souligné que des dizaines de jeunes ont déjà été recrutés depuis mardi dernier par une quarantaine d’entreprises présentes. Les deux hommes ont constaté qu’il y a des entreprises qui ont recruté entre 10 et 15 employés lors de ce Salon alors que des centaines de demandes de candidatures sont déposées afin qu’elles fassent parvenir des réponses aux jeunes en situation de recherche d’emploi. Cette dixième édition du Salon national du recrutement qui se veut comme un carrefour de l’emploi pour cette année 2016 s’est tenu du 26 au 28 avril à l’Office Riad El Feth à Alger était ouvert à partir de 10h et il n’est clôturé qu’ à 18 h pour que les nombreux rendez-vous puissent être honorés par les recruteurs car l’affluence était grande. Certains jeunes sont même venus de Boumerdès et de Béjaïa pour espérer décrocher leur premier emploi. On a constaté que les les fonctions commerciales, managériales et techniques sont très recherchées par les recruteurs.
Même les organisateurs ont constaté que le nombre d’entreprises en difficulté de recrutement de cadres est en augmentation.
D’ailleurs, le Salon national du recrutement était programmé sous la thématique du « recrutement des universitaires, levier de performance des entreprises». Pour sa dixième édition, le salon est présenté par les organisateurs comme « un carrefour de rencontres entre les entreprises et les administrations en quête de compétences et de nouvelles recrues, d’un côté, et les universitaires à la recherche d’un emploi, d’un stage ou d’information pour créer leur entreprise, d’un autre».
De nombreux secteurs sont représentés comme le commerce, la gestion des entreprises, l’habitat, le high-tech, l’informatique et le marketing, les services et les télécommunications. Les entreprises recherchent des assistants commerciaux, des chargés d’affaires, des consultants et d’autres profils encore qui sont parmi les 4000 emplois proposés par les sociétés lors du Salons et qui sont affichés au devant de leurs stands.

Yacine Lyes

Envoyer un commentaire