BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Les images étonnantes d’Ouyahia devant les députés, il y a presque 20 ans (Vidéo)

DIA-10 septembre 2017: C’est donc officiel, le Premier Ministre Ahmed Ouyahia fera la présentation du plan d’action du Gouvernement devant les députés ce dimanche. Un exercice qu’il connait bien et qu’il maîtrise, puisqu’il a déjà répondu, mot pour mot aux questions parfois sévères des députés il y a presque 20 ans. Il n’existe presque aucune image de cette magistrale présentation qui a duré plus de 7 heures.

Fatalement, c’est dans les archives d’Al Jazeera qu’on a retrouvé cette vidéo rajoutée il y a tout juste un mois. Un sujet ubuesque signé par le journaliste algérien Abdelhamid Boualemallah qui nous montre combien les choses ont changé en Algérie et que sont devenus certains visages de la politique nationale qui apparaissent dans ce sujet qui date du 22 janvier 1998.  

A l’époque, d’abord, la chaîne Qatarie était autorisée et avait un bureau juste en face de  l’ENTV, pour être rapide dans les envois des sujets par satellite. Dans cette vidéo, apparaît beaucoup de visages connus qui ont depuis disparu de l’APN et du champ politique: C’est le cas l’ancien Chef du gouvernement Mokdad Sifi, à l’époque député RND, exclu plus tard par Ouyahia. Abdelwahab Derbal, président du Groupe parlementaire d’Enahada (Opposition à l’époque) et aujourd’hui président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE) installé par la Présidence. On aperçoit dans ce sujet également, le ministre de la Communication et porte parole du Gouvernement à l’époque Hamraoui Habib Chawki (HHC), aujourd’hui banni par le pouvoir et écarté du RND dont il est membre fondateur tout comme Zahia Benarous qui apparaît à ses cotés. Plusieurs ministres du Gouvernement Ouyahia ont également disparu du champ politique et médiatique, c’est le cas de Derouaz, alors ministre du MJS, (Banni de la politique et même du sport), Ahmed Attaf le MAE et Mustapha Benmansour, ministre de l’intérieur, également en retraite.  Même les personnalités politiques qui apparaissent dans ce sujet, ont quitté la scène politique: Said Sadi a démissionné de son poste de président du RCD et s’est converti en écrivain. Ali Benflis député du FLN (Chef du gouvernement quelques quatre ans plus tard et qui discute avec Abbas Mikhalif à l’époque président du Groupe Parlementaire du FLN, ont été écartés depuis de l’ex parti Unique et sont passés dans l’opposition radicale. Enfin Mahfoud Nahnah, le sage président du Hamas à l’époque, est décédé quelques années plus tard, et son parti est passé de l’opposition vers le pouvoir puis est retourné vers l’opposition.

En décryptant ces images très étonnantes, on constate que tout le monde a changé de camp ou est passé de l’autre coté, sauf Ouyahia qui est resté à sa place, chef du Gouvernement pour la quatrième fois, avec plus de cheveux blancs, plus maturité politique et une analyse sociale toujours aussi pragmatique.

Salim Aggar 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Boudjerra Soltani

Révélations fracassantes sur la décennie noire : A quoi joue Aboudjerra Soltani ?

DIA-24 septembre 2017: A l’approche des élections locales et au vu de la tension qui ...