BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Important rassemblement des médecins résidents à l’hôpital Mustapha Bacha (Vidéo)

DIA-23 janvier 2018: Un important rassemblement est organisé au CHU Mustapha Bacha, où on constate la présence de plusieurs centaines de jeunes médecins résidents. La veille, plusieurs d’entre eux ont été empêchés de rallier la capitale dans des barrages filtrants. Des médecins résidents ont été même interpellés à la gare ferroviaire d’Annaba et ont été empêchés de rejoindre Alger pour assister au sit-in national qui doit y avoir lieu aujourd’hui 23 janvier, ont rapporté plusieurs témoignages sur les réseaux sociaux.     

Cela n’a pas empêché de réunir un important nombre de résidents qui ont battu le pavé dés ce matin dans le plus grand hôpital d’Algérie. Pour le moment le rassemblement est concentré à l’intérieur de l’établissement. Un important dispositif de sécurité est installé aux abords de l’hôpital afin d’empêcher la manifestation de rejoindre la rue.   

Le corps paramédical poursuit sa grève cyclique (3 jours par semaine) pour la deuxième semaine consécutive tout en assurant, à des degrés divers d’un établissement à un autre, le service minimum.

Si plusieurs services fonctionnent sans aucune interruption, à l’instar des urgences et de la gynécologie, d’autres ont connu des perturbations quant au service minimum, à l’image du service ORL.

Selon nombre de chefs de services du CHU Mohamed Lamine Debaghine à Bab El-Oued, « la grève a impacté plusieurs services alors que d’autres ont continué leur programme d’interventions chirurgicales et autres activités, à l’instar du service d’ophtalmologie » .

Le Secrétaire général du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP), Lounes Ghachi avait déclaré à l’APS au terme de la rencontre avec le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière que le ministre s’était dit disposé à régler la question du recrutement dans le corps paramédical, des diplômés L.M.D (Licence-master-doctorat), qui est restée tributaire d’un décret du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique ».

Le corps paramédical qui a observé, la semaine dernière, trois jours de grève, a soumis à la tutelle plusieurs revendications socioprofessionnelles ayant notamment trait à la carrière professionnelle, aux primes d’encadrement et de documentation, à la sécurité dans les hôpitaux, à la formation et au recrutement des infirmiers titulaires de diplômes de licence.

Amel Bouchaib 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-QODS

Les Etats-Unis défient l’ONU et décident d’ouvrir son ambassade à Jérusalem en mai

DIA-23 février 2018: L’ambassade des Etats-Unis en Israël sera officiellement transférée de Tel Aviv à ...