DIA | INFO-DIA: 60% des petits ruminants décimés à cause de l’importation tardive du vaccin
39773
post-template-default,single,single-post,postid-39773,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

INFO-DIA: 60% des petits ruminants décimés à cause de l’importation tardive du vaccin

DIA-01 février 2019: Le ministère de l’Agriculture du Développement rural et de la Pêche s’est empressé d’annoncer jeudi l’importation d’un premier lot de cinq millions de doses de vaccin pour les petits ruminants. Il a fallu attendre deux longs mois pour que le ministère importe ces vaccins d’Europe, un continent qui n’est pas loin de l’Algérie.
Pendant ces deux mois, 60% des petits ruminants ont été décimés, emporté par l’épidémie de peste qui a frappé les ovins et les bovins à travers le pays, selon une source de ce ministère.
En ce sens, au ministère de l’Agriculture, on est gêné de parler de cette peste et surtout des deux longs mois d’attente pour importer un vaccin qui aura coûté 400 millions DA (40 milliards de centimes), alors que tous les ruminants nés durant cette période ont subi un carnage dans la mesure où ils ont été exterminés faute de vaccin.
En d’autres termes, le ministère de l’Agriculture aura failli à sa mission ce qui s’est répercuté sur les prix des viandes rouges qui étaient déjà élevés, bien avant l’apparition de cette épidémie. 
Mohamed Nassim