INFO-DIA: Pour contrecarrer les redresseurs, Sidi-Saïd réunit demain les fédérations nationales de l'UGTA - DIA
28674
single,single-post,postid-28674,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Sidi Said

INFO-DIA: Pour contrecarrer les redresseurs, Sidi-Saïd réunit demain les fédérations nationales de l’UGTA

DIA- 18 février 2018: Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi-Saïd, qui fait face à un mouvement de redressement, a décidé de réunir demain lundi au siège de la Centrale syndicale (Place du 1er Mai) les fédérations nationales de l’UGTA, a-t-on appris auprès du plus grand syndicat du pays. Prévue à 14h, cette réunion de coordination devrait permettre à Sidi-Saïd de faire actionner ses relais pour tuer dans l’œuf, comme il l’a toujours fait, toutes tentatives visant à le destituer.
Pour rappel, Sidi-Saïd est SG de l’UGTA depuis 1997, soit après l’assassinat du regretté charismatique Abdelhak Benhamouda. Des dirigeants de l’UGTA, écartés par Sidi-Saïd, sont revenus à la charge et ont lancé récemment un mouvement de redressement pour destituer l’actuel SG de l’Union.
Ce mouvement, mené par le sénateur Mohamed Tayeb Hamarnia du tiers présidentiel, est dénommé «Commission nationale pour le redressement de la trajectoire syndicale». D’autres dirigeants écartés de l’UGTA reprochent à Sidi-Saïd sa gestion en solo de la Centrale syndicale dont la représentativité a dangereusement reculé auprès des travailleurs, alors que plusieurs militants de l’UGTA ont dû quitter la Centrale syndicale.
Mohamed Nassim