BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

INFO-DIA: Derbal se plaint auprès du Président Bouteflika de «pressions de certaines parties»

DIA-16 mai 2017: Plusieurs «remarques» ont été mentionnées et relevées avec insistances par le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Abdelwahab Derbal, qui devrait remettre incessamment au président de la République Abdelaziz Bouteflika un rapport sur le déroulement des élections législatives du 4 mai dernier.
Derbal se serait plaint dans son rapport «des pressions» qu’il aurait subies lors de tout le processus électoral, selon une source à la HIISE.
En effet, quand Derbal affirme que l’expérience de la HIISE a démontré que les textes juridiques régissant le processus électoral nécessitaient « plus de réforme, de révision et de renouveau », il lance en fait un appel pour protéger l’Instance qu’il préside contre toutes formes de pression.
Dans le même sens, il avait insisté, dimanche dernier dans une allocution lors de la réunion du conseil de l’instance pour adoption du rapport final sur les législatives, sur l’importance de « définir avec précision certaines prérogatives de responsables administratifs au niveau local afin que chaque partie assume ses responsabilités loin de tout arbitraire ou irrespect de la loi et que l’instance puisse accomplir sa mission ». Derbal avait précisé que la question « requiert à l’avenir, un élargissement des prérogatives de l’instance tout en mettant en place des mécanismes juridiques qui définissent l’action de contrôle qui est du seul ressort de celle-ci tout en veillant à l’application de la loi et à la réunion de tout ce qui est susceptible d’assurer des élections propres, seul garant de la confiance, de la quiétude et de la stabilité' ».
Il a estimé également que « le jour du scrutin, plusieurs responsables de centres et bureaux de vote et autres parties en charge de l’organisation agissaient sur la base de certains usages qui influent négativement sur le cours et la crédibilité de l’opération électorale ».
L’application de la loi relative aux élections « différait d’une région à une autre et certains comportements ne reposaient sur aucun référent juridique mais leurs auteurs ont considéré l’intérêt de la sphère de pouvoir dont ils jouissent », a-t-il encore dit. Derbal avait précisé que son instance « a reçu 570 plaintes le jour du scrutin ».
Amir Hani
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Attentat barcelone

Espagne/attentats: les trois blessés algériens quittent l’hôpital (MAE)

DIA-18 août 2017: Les trois ressortissants algériens blessés jeudi dans l’attentat terroriste de Barcelone (Espagne) ont quitté vendredi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *