BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

INFO DIA: Le Ministère de la Défense met aussi en demeure…. le groupe ETRHB

DIA-23 juillet 2017: Après le ministère des travaux publics qui a mis en demeure le groupe ETRHB, appartenant à l’homme d’affaires pour trois projets non finalisés, c’est au tour du puissant ministère de la défense de mettre en demeure le groupe privé. 

Dans une mise en demeure publiée aujourd’hui par le quotidien public El Moudjahid, c’est carrément le ministère de la défense qui met en demeure le groupe ETRHB. Dans la mise en demeure numéro 1 envoyée par la direction des infrastructures militaires de 5e région militaire située sur le plateau de Mansourah à Constantine, elle interpelle la société Eurl ETHRB Blikaz concernant le marché numéro 172/2014 du 5 novembre 2014, portant sur les travaux de la réalisation d’une nouvelle zone de détention à Constantine pour un montant 952 millions de dinars dont les taux n’ont pas dépassé les 14% considérant que la fin du délai du programme est fixé au 26 février 2018. 

La mise en demeure qui parle de mauvaise qualité des travaux effectués donne seulement huit jours (08 jours) à compter de la date de parution de cette annonce, pour relancer les travaux arrêtés sans motifs valables, renforcer le chantier en moyens humains et matériels, approvisionner le chantier en matériaux de construction et surtout respecter les engagements contractuels.

Passé ce délai, le maître de l’ouvrage: la DRIM 5e région militaire, se réserve le droit de prendre les mesures coercitives prévus par la réglementation en vigueur. 

Avec cette durée très courte de la mise en demeure, (seulement huit jours) autant dire que l’entreprise privée n’a aucune chance pour relancer le projet. Le ministère des travaux publics avait donné 60 jours à l’ERTBH pour relancer les trois travaux de grands ouvrages.

Mais la grande nouveauté dans cette affaire, c’est l’auteur de la mise en demeure: le MDN. Ce n’est plus une affaire Tebboune-Haddad, mais bien une affaire d’Etat. Le MDN est mobilisé dans la même démarche que le chef du gouvernement qui a appelé à lutter contre les mauvais payeurs des grands projets. Une démarche initiée par le chef de l’Etat qui entend faire le ménage dans les affaires dans un pays qui subit de plein fouet la crise pétrolière.

Enfin, il faut préciser que le projet ciblé par cette mise en demeure est tenu par la famille Blikaz, qui est associée avec Haddad. Blikaz qui est un entrepreneur important à l’Est du pays possède plusieurs projets. Il avait notamment construit les 4 tours de Garidi, posséderait une Carrière de sable et des terrains agricoles à Constantine. Il possède également une promotion immobilière à Blida.

Ce nouvel avertissement de l’Etat enfonce encore plus le groupe Haddad qui est la cible du mécontentement du gouvernement et maintenant de l’institution militaire, au sujet de sa mauvaise gestion des projets publics.           

Salim Bey 

DIA-MISE EN DEMEURE 

 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Star Wars Dernier Jedi

Société Générale accompagne la sortie de Star Wars à Alger (vidéo)

DIA-13 décembre 2017– Après avoir distribué plus d’une cinquantaine de films au cours de l’année ...