BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

INFO DIA: Réunion de l’ICSO début octobre : Les législatives divisent l’opposition

DIA-24 septembre 2016: La prochaine réunion de l’Instance de concertation et de suivi de l’opposition (ICSO), programmée pour le début du mois d’octobre, planchera essentiellement sur les prochaines échéances politiques, notamment la participation ou non aux élections législatives de 2017.
Selon une source de l’ICSO, cette réunion devrait se tenir au siège du parti Talaia El Houriat de Ali Benfelis. La dernière rencontre de cette Instance s’était déroulée le mois de juillet dernier au siège du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), sans que les parties participantes aient pu parvenir à une décision concernant les législatives.
Les partis opposés à une participation aux législatives estiment qu’il faut aller vers cette option pour marquer notre opposition au pouvoir et aux derniers textes de loi concernant l’organisation et le déroulement des élections. Ils ont estimé que leur participation signifie qu’ils cautionnent et adhèrent à la politique de l’actuel pouvoir.
En revanche, les partis disposés à participer aux législatives considèrent que la politique de la chaise vide leur sera préjudiciable. Ils sont persuadés que c’est en participant à la vie politique et aux élections qu’ils pourront marquer et exercer leur opposition au pouvoir.
Il faut relever que ce sont les partis islamistes notamment qui tiennent à participer aux élections, soulignant que l’ICSO demeure une instance de concertation qui n’a aucun pouvoir de décision. «C’est un cadre pour nous concerter, ce n’est pas un cadre pour prendre des décisions de boycott ou autre», ont souligné les partis opposés au boycott.
Selon ces mêmes partis, notamment les formations politiques islamiques, «ceux qui appellent au boycott sont des partis incapables de décrocher le moindre siège à l’Assemblée populaire nationale, d’où la solution de facilité de ne pas participer aux élections».
En ce sens, ces mêmes partis ont relevé que la participation aux élections ne doit pas être tranchée au sein de l’ICSO, mais individuellement au sein de chaque parti. Ainsi, à l’approche des élections, les divergences s’accentuent davantage au sein de l’opposition, laquelle s’amenuise et se fragilise davantage.
Mohamed Nassim  
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-EDUCATION E

Concours de recrutement dans l’Education: 10.000 postes pour 700.000 postulants 

DIA-21 juin 2017: Le Ministère de l’Education ne connait pas de crise d’effectif. Cette année ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *