DIA | INFO-DIA: Samir Chaâbna devrait perdre son poste de député à l’APN
52424
post-template-default,single,single-post,postid-52424,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

INFO-DIA: Samir Chaâbna devrait perdre son poste de député à l’APN

DIA-28 juin 2020: Samir Chaabna qui est député du Front El-Moustakbal  pour la région sud de la France (Zone-2 Marseille) et membre de la Commission des Affaires étrangères à l’Assemblée populaire nationale (APN), risque de perdre son statut de député, a-t-on appris de sources parlementaires.

En effet, la désignation d’un député, d’un wali ou autre responsable au poste de ministre lui fait perdre automatiquement son ancien poste. Le décret de nomination de Chaabna a été publié au Journal officiel. Mieux encore, Chaabna avait procédé à la passation des consignes avec son prédécesseur, Rachid Beladhane.

Ancien correspondant de presse d’El Khabar à Constantine puis de la Télévision algérienne à Marseille,  Samir Chaabna avait accepté le portefeuille de ministre délégué chargé de la Communauté nationale à l’étranger sans déclarer sa double nationalité.

Or, la loi n 17-01 du 10 janvier 2017, fixant la liste des hautes responsabilités de l’Etat et des fonctions politiques, requiert la nationalité algérienne exclusive pour devenir ministre.

Jouissant de la double nationalité, ce franco-algérien qui est établi à Marseille a préféré ne pas renoncer à la nationalité française, tout en refusant le poste de ministre au sein du gouvernement de son pays d’origine.

Mohamed Nassim