Inondations à Alger : les ministres et le wali ont menti  - DIA
36211
single,single-post,postid-36211,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-INNODATION

Inondations à Alger : les ministres et le wali ont menti 

DIA-02 Octobre 2018: Il a suffi d’averses de pluie pour qu’Alger soit inondée. Il est vrai que des orages ont éclaté et des pluies torrentielles se sont abattues sur la capitale, mais rien ne justifie ces inondations. Pourtant, des ministres et le wali Zoukh se sont empressés d’affirmer qu’Alger est sécurisée et ne sera pas touchée pas les inondations.
On croyait que la capitale était épargnée et ne connaîtrait pas les mêmes inondations que les autres wilayas. Mais c’est le contraire qui s’est produit. Les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, montre une ville sous les eaux. Les quartiers du centre-ville ont été inondés et l’hôpital Parnet à Hussein Dey est carrément sinistré.
Il faut louer Dieu car ces inondations se sont produites la nuit, ce qui a évité qu’il y ait des morts. Durant la journée, Alger serait bloquée et il y aurait même des morts. Regrettable ! 
Amir Hani