BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Les islamistes tirent sur Ouyahia

DIA-08 juillet 2017: Le président du Mouvement de la société  pour la paix (MSP), Abderezzak Makri et le président du Front pour la justice et le développement (El Adala), Abdellah Djaballah ont tiré sur le secrétaire général du Rassemblement national démocratique, Ahmed Ouyahia qui avait critiqué l’opposition qui ne proposait aucune alternative au Pouvoir. Makri et Djaballah se sont exprimés lors de la réunion du Majliss Choura de leurs partis respectifs.
Makri a estimé que Ouyahia aurait dû s’attaquer au Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune au lieu de s’en prendre aux partis de l’opposition. Il a relevé que Tebboune a malmené l’ancien ministre RND de l’Industrie et des mines, Abdessalem Bouchouareb, qu’il a dégommé du  gouvernement. «Les déclarations de Tebboune sont une attaque directe contre Bouchouareb. Pourquoi Ouyahia ne lui répond pas?» s’est-il interrogé.
Makri a précisé qu’il s’exprime à l’aise et critique sans obligation de réserve car, a-t-il dit, «le MSP ne fait pas partie et ne fera pas partie du gouvernement, ce qui lui permet de ne pas cautionner la politique adoptée par l’actuel Exécutif».
Idem pour Djaballah qui a critiqué Ouyahia et l’actuel gouvernement dont la gouvernance laisse à désirer, a-t-il dit. Il a estimé que  «tous les voyants sont au rouge et l’économie du pays a atteint une situation inquiétante». Djaballah s’est également attaqué au Pouvoir qui a «truqué les dernières élections législatives et s’apprête à faire de même pour les prochaines élections locales». Il a demandé à Ouyahia de cesser de s’en prendre à l’opposition !
 
Mohamed Nassim
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Messahel New Yok

ONU: Messahel expose la vision de l’Algérie et sa position à New York (Vidéo)

DIA- 23 septembre 2017: Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel a prononcé, vendredi à ...

2 commentaires

  1. L’entrisme, à été toujours la ligne de conduite des frères Musulmans (frères chayatines) que ce soit en Egypte ( pays qui les a enfanté) ou en Turquie, ou en Algérie, Ils ne changeront jamais, ce sont les OMEYADES du XXI Siècle……. !!!
    Les pratiques des islamistes intégristes Algériens dans la conquête du pouvoir s’inscrivent dans la pure stratégie de Muaawiya Ibnu Abi Sufian, dans ses trois guerres de « KORSI » avec l’imam ALI, qu’il a d’ailleurs toutes perdues… !!!
    MUAAWIYA est le premier qui a introduit la politique (le mensonge) dans l’islam et bizarrement sa devise dans les guerres qu’il a mené contre l’imam ALI « El-Harb Khidaa » a été reprise par un certain Abassi Madani dans une émission de télévision en 1989.

  2. Le classique jeu de rôles politique !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *