Kaouane : "il n'existe aucun dossier d’accréditation de nouvelles chaines de télévision privée" - DIA
38612
single,single-post,postid-38612,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-kaouane

Kaouane : « il n’existe aucun dossier d’accréditation de nouvelles chaines de télévision privée »

DIA- 12 décembre 2018: Dans une déclaration à la presse, en marge de cette cérémonie de la célébration du 56e anniversaire de création du quotidien Ec-Chaab (11 décembre 1962), Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane a affirmé qu' »il n’existe, à ce jour, aucun dossier d’accréditation de nouvelles chaines de télévision privée », ajoutant que les procédures y afférentes « sont connues et que celui qui veut l’accréditation d’une nouvelle chaîne n’a qu’à se rapprocher des services compétents ».

Officiellement, il n y a que six chaînes accrédités par le ministère de la Communication: Echourouk Tv, Dzair Tv, Ennahar Tv, Hogar Tv, El Djazairia One et Numidia Tv. 

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a réitéré, mardi à Alger, l’attachement de l’Etat « à promouvoir la liberté de la presse et à soutenir les médias dans l’accomplissement de leurs missions », rappelant, à ce titre, le message du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la Journée nationale de la presse, dans lequel il avait mis en avant « le souci de l’Algérie de développer une presse nationale professionnelle et indépendante ».

Soulignant « la grande responsabilité des médias nationaux dans la transmission de l’histoire des luttes de notre vaillant peuple et ses sacrifices aux générations montantes », le ministre a indiqué que le 11 décembre, qui coïncide avec l’anniversaire de création du quotidien Ech-Chaab, demeurera l’une des honorables stations de la glorieuse Histoire de l’Algérie, une histoire écrite en lettres d’or par ses valeureux chouhada et ses vaillants moudjahidine ».

Un évènement comme les manifestations du 11 décembre 1960 « est un symbole phare de la résistance de tout un peuple et un message à l’humanité entière quant à sa résignation à recouvrer ses droits à l’autodétermination à l’indépendance ».

Rappelant le rôle important de la presse nationale dans cette histoire et dans son écriture », le ministre a affirmé qu’elle poursuit aujourd’hui son oeuvre de concert avec la politique de l’Etat et les attentes du peuple en vue d’atteindre le progrès et le développement escompté », saluant, à ce propos, le rôle du quotidien « Ech-Chaab » dans l’accompagnement des efforts de construction et d’édification après l’indépendance et pour l’adaptation au exigences du pluralisme médiatique et aux développements technologiques modernes.

Pour sa part, la directrice générale du quotidien « Ec-Chhaab », Amina Debèche a indiqué, à cette occasion, que « le travail journalistique requiert le sens du patriotisme et le respect de l’éthique professionnelle ».

Cette cérémonie a été marquée par la remise des distinctions à nombre de journalistes, techniciens et fonctionnaires administratifs du quotidien « Ec-Chaab » et la projection d’un film documentaire retraçant son histoire depuis sa création.

shares