BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Karim Bennour sauve le FLN du naufrage à Alger

DIA-24 novembre 2017: Alors que les résultats provisoires des élections locales donnent le FLN en tête avec 603 APC et 711 sièges dans les APW, suivi du RND avec 451 APC et 527 sièges APW, le FLN a réussi à garder plusieurs Mairies dans le Grand Alger, en évitant un naufrage dans la capitale, grâce au P/APW d’Alger, Karim Bennour.

Si le FLN sort victorieux de ces élections locales, la tension qui a sévi à Alger a considérablement affecté le vote dans la capitale. Invasion de quelques bureaux de vote, confrontations entre surveillants des partis, notamment le FLN, le RND et le RCD ainsi que plusieurs dépassements qui pouvaient précipiter la perte de plusieurs Mairies dans la capitale pour le FLN.
Si le cas de Bettache à Alger centre est sans conteste puisque le maire sortant, avec étiquette indépendante après sa sortie fracassante du MPA, a réalisé des scores élogieux laissant derrière lui, avec des moyennes de 1000 voix par rapport à ses concurrents, pour finalement gagner Alger-centre avec 16 sièges (contre 3 au FLN, 2 au FFS et 2 au RND), le cas des autres APC que le FLN a réussi à garder ne sont pas à mettre au crédit du SG actuel, Djamel Ould Abbes dont la victoire du parti est en trompe l’œil.
Car sur le terrain, les militants et les cadres du grand Alger doivent une fière chandelle au P/APW d’Alger, Karim Bennour, qui a maintenu le parti historique à flots dans la capitale. Mobilisation, campagne de proximité, coordination des élus, réactivité sur le terrain, Bennour, une des étoiles montantes du parti, a réussi à garder les forts bastions du FLN en drivant les candidats de main de maitre. Résultat des courses, le FLN gagne des Mairies difficiles telles que Bir-Mourad-Rais, El Madania, El-Mouradia, Kouba, Draria, El-Biar, Staouali et surtout Hydra dans un mouchoir de poche. Une victoire plus que symbolique car cette commune abrite le siège du parti.
Le FLN s’est ainsi offert plusieurs victoires de prestige même s’il n’a pas gagné Sidi Mhamed qui revient au RND comme il a perdu Reghaia au profit du MSP. Le cas de cette ville est intéressant dans la mesure où  le candidat FLN local avait reçu les soutiens d’Ould Abbes et du milliardaire local, Mahidinne Tahkout. Preuve que la stratégie de l’actuelle direction du FLN va être certainement revue puisque l’actuel secrétaire général a une lourde responsabilité dans la confection des listes de candidats  qui avait tourné au bricolage avec des interventions de plusieurs anciens ministres du Gouvernement Sellal dont Ouali, Boudiaf ou Chelghoum.
Si le FLN demeure victorieux, toujours talonné par le RND, on notera la percée remarquable du parti El Moustakbal de Abdelaziz Belaid avec 48 communes, ou encore la performance du FFS avec 62 communes et l’effondrement du MSP avec seulement 43 communes. Dans la soirée, au niveau du siège FLN de Hydra il était beaucoup question pour les militants et les cadres de favoriser de nouvelles méthodes de campagne électorale à l’avenir inspirées de celles de Karim Bennour qui a fait gagner le FLN dans la capitale en étant proche des électeurs.

Salim Bey 

 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-Sonalgaz

Sonelgaz annonce une coupure de gaz à Alger-ouest sans préciser la date de son rétablissement

DIA-14 décembre 2017: La Sonelgaz procédera à une coupure de gaz mardi prochain dans huit ...