Karim Sayad sauve l'honneur du cinéma algérien à l'IMA de Paris - DIA
33645
single,single-post,postid-33645,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Palmarès

Karim Sayad sauve l’honneur du cinéma algérien à l’IMA de Paris

DIA-09 juillet 2018: Tombée de Rideau pour la première édition du Festival des cinémas arabes à l’IMA dans la capitale française ; une nouvelle version qui a marqué le retour de cette grande manifestation au coeur de l’Institut et a permis à des réalisateurs, jeunes et plus confirmés, de 12 pays arabes de présenter leurs films. L’Algérie a obtenu une seule distinction à travers le prix spécial du jury accordé au documentaire de Karim Sayad: « Des moutons et des hommes ».  Un excellent parcours pour le réalisateur algérien installé en Suisse, qui fait mieux qu’avec son précédent doc « Babor Casanova »

Déception en revanche pour le long métrage de Yasmine Chouikh:  « Jusqu’à la fin des temps », qui n’a pas réussi à décrocher un prix, malgré son succès dans les autres festivals arabes.   

La compétition officielle du 1er Festival des cinémas arabes, qui présentait 65 films dont 3 en avant-premières mondiales, 2 européennes, 11 françaises et 4 parisiennes. Pour la fiction 10 longs métrages et 24 courts métrages ont été présentés devant le jury, présidé par Faouzi Bensaïdi, et composé de Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa, Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et Véronique Lange. Celui-ci  a décidé de décerner les prix de fiction du Festival aux films suivants :

1. Prix IMA – Titra Film du moyen et court métrage de fiction ex aequo :
* Affabilité de Ahmad Nader (Égypte, 2017)

* Land Of Our Fathers de Ulaa Salim (Irak, 2017)

2. Prix IMA de la meilleure interprétation féminine :
Zahraa Ghandour pour son rôle dans le film The Journey de Mohamed Jabarah Al Daradji (Irak/Qatar/France/Pays-Bas/Royaume-Uni, 2017)

3. Prix IMA de la meilleure interprétation masculine :
Par décision exceptionnelle du jury, ce Prix initialement prévu pour récompenser le meilleur acteur est attribué collectivement aux acteurs et actrices du film Le Déjeuner de Lucien Bourjeily, (Liban, 2017)

4. Prix IMA – TV5MONDE pour le premier long métrage de fiction :
* BENZINE de Sarra Abidi (Tunisie, 2017)

5. Prix Spécial du Jury – Hyatt Paris Madeleine pour un long métrage de fiction :
* Le Déjeuner de Lucien Bourjeily, (Liban, 2017)

6. Grand Prix IMA – BMCE Bank du long métrage de fiction :
* The Journey de Mohamed Jabarah Al Daradji (Irak/Qatar/France/Pays-Bas/Royaume-Uni, 2017)

Palmarès documentaire
Après avoir visionné tous les films de fiction de la compétition officielle du 1er Festival des cinémas arabes, 13 longs métrages et 10 moyens et courts métrages, le jury, présidé par Serge Le Péron, et composé de Samir Abdallah, Hicham Falah, Marie-José Mondzain et Nadine Naous, a décidé de décerner les prix documentaires du Festival aux films suivants :

1. Prix Spécial du Jury pour un moyen et court métrage documentaire ex aequo :
* La Naissance d’une image de Firas Khoury (Palestine, 2017)

* Sculpting in time de Youssef Nasser (Égypte, 2017)

2. Prix IMA du moyen et court métrage documentaire :
* Train-trains 2 : une dérivation de Rania Stephan (Liban, 2017)

3. Prix Spécial du Jury – Titra Film pour un long métrage documentaire :
* Des moutons et des hommes de Karim Sayad (Algérie/Qatar/France/Suisse, 2017)

4. Grand Prix IMA – El Gouna Film Festival du long métrage documentaire :
* The Band de Albaqer Jafeer (Irak/Liban, 2017)